1000 Names – Migration Pads

Quatrième album de 1000 Names, Migration Pads démontre une nouvelle fois l’absence de limite à la créativité du duo bulgare.

8.0

10

Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 4 novembre 2014 | 12:08
1000_Names_-_Migration_Pads

1000 Names est de ces groupes victimes d’injustice. Après trois albums brillants ayant vu le duo bulgare progresser de titres beats joueurs à quelque chose de plus personnel, aux confins du hip-hop instrumental et de la house music, un nouveau disque du groupe devrait être un véritable événement. 1000 Names reste pourtant cantonné à un petit cercle d’amateurs scrutant avec attention les parutions du duo. Si vous n’en faites pas encore partie, Migration Pads a de sérieux arguments pour vous convaincre : mêlant synthés planants et beats hypnotiques dans une atmosphère nocturne, le duo connecte des artistes aussi divers que Lukid, Christopher Rau ou Martyn, construisant finalement son propre univers. Ecrit dans des lieux très variés – comme l’affirme le duo dans sa récente interview –, Migration Pads s’avère être l’album le plus abouti du groupe : impressionnants de maîtrise, un titre tel que « Radar Orgazm » témoigne ainsi d’un nouveau sens de l’ensemble, brillant par leurs évolutions toujours controlées. Notons également les superbes pads d’un « Streets » ou les inflexions rythmiques de « Planet Dance », démontrant une nouvelle fois l’absence de limite à la créativité d’un groupe avançant seul, mais à la démarche assurée.

Vous aimerez surement


    Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/seeksick/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273