AK:HASH – Waves 004

Avec ce nouvel épisode de la série Waves, AK:HASH livre du future beat de qualité, et apporte une nouvelle pierre à l’édifice de la scène toulousaine.

cs3199320-02a-big

7.7

10

Par Antoine Arcade
Publié le 14 octobre 2016 | 6:41

Quatre mois après Monty, c’est de nouveau un Français, Toulousain lui aussi, qui est mis à l’honneur par Flexout Audio : Ak:Hash signe ici le quatrième épisode de la série Waves du label d’outre-Manche, dont le projet est de mettre en avant une bass music expérimentale à la charnière du hip-hop, de la jungle et du footwork. Apparu sur la toile il y a environ un an et demi, Valentin Marthon de son vrai nom s’est rapidement forgé une expérience et un petit nom grâce à des titres en free download. Il franchit donc une étape supérieure avec ce premier EP, signé sur Flexout Audio : c’est peu dire que ce premier essai est prometteur pour le sudiste, mais aussi très réussi, au point d’être playlisté (et plutôt deux fois qu’une) dans le podcast de Noisia.

« Head Rip », en featuring avec ledit Monty, est définitivement le titre le plus animé de l’EP. La structure est aussi simple que le morceau est efficace : un drop accrocheur, porté par un synthé proéminent aux influences purple sound. A sa suite, « Pussy » s’inscrit dans une optique plus lourde et plus classique. Peut-être un peu trop : il manque un petit quelque chose pour apporter une réelle plus-value à ce second morceau, malgré une production de qualité.
Cette plus-value, on la retrouve sur « Slug Life », certainement la track la plus réussie de l’EP. Derrière une basse pesante et poussiéreuse, on retrouve en effet une flopée de percussions intéressantes, et surtout, une mélodie sous-marine qui vient s’installer en deuxième partie et apporte un élément d’ambiance cohérent avec l’ensemble.

Du future beat de qualité donc, et un premier EP plus que correct pour Ak:Hash, qui vient apporter sa pierre à l’édifice de la scène toulousaine, déjà bien représentée par Signs et Monty. On lui souhaite le même chemin que ses camarades régionaux, qui ont réussi à l’exporter hors de nos frontières auprès de quelques-uns des plus grands labels, de Division à Critical en passant par Bad Taste.

Tracklist :

01. Head Rip
02. Pussy
03. Slug Life

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top