Alex Coulton – Murda / Break Pressure

On ne sort pas indemne de Murda / Break Pressure ; mais on en sort convaincu des facultés d’Alex Coulton en ce qui est du mélange des genres.

blackacre-004new

8.1

10

Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 6 décembre 2013 | 13:45

Flirts successifs avec la house ou le breakbeat, apparitions sur Hypercolour aussi bien qu’All Caps, remixes par Tessela ou Peverelist : depuis ses premières releases en 2010, Alex Coulton est partout à la fois et ne laisse que peu de terrain découvert. Après des singles pour Dnuos ytiviL (label symétrique de l’un des plus intéressants projets actuels) et 2nd Drop cette année, l’Anglais clôt donc une année prolifique par un nouveau single, son premier pour Black Acre.

 

Deux titres pour fermer 2013 donc, qui montrent un Coulton jouant avec la frise temporelle de la bass music et du hardcore continuum, dressant des ponts entre les époques et se plaçant dans une forme d’entre-deux permanent. Quelque part entre grime, jungle et autres UK Garage, chacun des deux titres dessine des points d’appui multiples pour mieux toucher à l’inattendu.
« Murda » se construit ainsi autour d’un crescendo d’une minute et de sifflements menaçants, qui préfèrent s’écrouler sur eux-mêmes que d’offrir un drop attendu. L’effet n’en est que plus pervers : l’auditeur est poussé à combler lui-même le vide qui lui est offert. Son aspect destructeur se trouve dès lors dédoublé alors que ces sons oppressants virent à l’aigu et les kicks à la distorsion. Alex Coulton nous pousse à cheminer péniblement dans des sentiers sinueux mais toujours passionnants, qui ne sont pas sans rappeler les efforts récents de Mumdance & Logos.

 

Si « Break Pressure » n’est pas moins sombre que son prédécesseur, l’oppression s’y teinte de malaise : les beats, condensés de breaks divers, sont plus assurés ; la basse emplit l’air et les sirènes en formes d’avertissement se transforment en incantations laissant planer le doute. Si les atmosphères traversées sont plus diverses, la lumière ne perce donc qu’alors que le silence vient recouvrir une dernière séquence rythmique de tension contrôlée.
Difficile d’élire ici un meilleur candidat : chacune des deux propositions affiche une compréhension parfaite des codes de la bass music afin de nous faire naviguer dans des ambiances éprouvantes. On ne sort pas indemne de Murda / Break Pressure ; mais on en sort convaincu des facultés d’Alex Coulton en ce qui est du mélange des genres.


Tracklist :

01. Murda
02. Break Pressure

Vous aimerez surement

    1 Comment

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top