Alice – how to be a human being

Un OVNI qui cultive la surprise permanente en confrontant free jazz et electronica.

7.7

10

Par Benjamin Dierstein
Publié le 26 février 2015 | 14:46
alice

Fondé par les deux membres de Phoenecia (auteurs d’un excellent EP sur Warp en 97), Schematic est connu pour des sorties entre IDM juteuse et miami bass déglinguée, de Richard Devine à Otto von Schirach. Cette 109ème release est signée par le producteur anglais Thomas McConville, renommé Alice depuis peu : how to be a human being est un délire jazz, parfois polyphonique ou polyrythmique (voire même arythmique), un bazar magnifique fait de profusion de sons, d’interférences et de mélodies fuyantes. En treize titres, il dessine un hommage à la confusion et au surgissement, un capharnaüm hyper maîtrisé où bruits, synthés, cuivres ou rythmiques se soumettent à l’autorité du cut et de la surprise permanente. Un album complètement trippé, pour oreilles averties.

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top