Beneath – On Tilt

Beneath et Hemlock Recordings s’assemblent enfin pour nous offrir un double EP où la tension et l’espièglerie se chevauchent avec passion.

Beneath - On Tilt

9.0

10

Par Thomas Renauld
Publié le 19 mai 2021 | 16:23

Quand Hemlock Recordings annonce la sortie d’un nouveau disque, le monde des musiques électroniques s’agite. Si ce disque met fin à un hiatus de près de quatre ans, l’euphorie s’immisce plus encore dans l’esprit de ceux qui tiennent en haute estime Untold et son précieux label. Rappelons tout de même que ce label remodèle les contours de la bass music depuis plus de dix ans maintenant, que ce soit sous l’impulsion de tous les acteurs qui composent le catalogue Hemlock ou via Untold lui-même. Imaginez dès lors notre enthousiasme quand il y a un mois de cela, nous apprenions que les rênes de l’éminent carrosse Hemlock seraient portées aux mains d’un Beneath silencieux depuis deux ans pour assurer la bonne tenue de ce double EP, le bien nommé On Tilt.

Beneath, qui redevient Ben Walker quand il sort du studio, opère avec force depuis bientôt dix ans, auteur de nombreuses sorties sur plusieurs labels : Keysound, PAN ou Berceuse Heroique notamment. Mais Beneath, ce sont aussi et surtout de nombreux disques sur No Symbols et Mistry, ses propres maisons-mères. Affluence d’influences diverses, passion pour les percussions : voilà ce qui pourrait  vulgairement rassembler Ben Walker et Hemlock Recordings. Une composante tout aussi marquée rapproche également Beneath du label en question : la tension, une notion omniprésente dans les méandres de On Tilt.

Cette tension, multiforme, s’exprime dès les premières secondes de l’EP et de son morceau introducteur, « A Shrill Manner ». Les quelques notes éparses et bipolaires développées d’emblée laissent rapidement place à des percussions qui semblent faire office de soupape entre la basse, rampante et pressante, et le reste des sonorités qu’on qualifierait sans peine d’horrifiques. « Bone Hum », le deuxième titre, emboîte le pas à cette horreur délicieuse, s’engage dans les mêmes recoins pressants. Avec « Shambling », dernier morceau du premier disque qui crée aisément un lien avec le second, Beneath envoie des signaux contradictoires. La flûte elle-même, qui prend la majeure partie de l’espace sonore du titre, souffle le chaud et le froid : équivoque, elle révèle des atours tantôt angéliques, tantôt infernaux.

Le second disque de l’EP démarre ensuite et prend la forme d’un éloge à la nonchalance. Le rythme effréné des premiers titres s’estompe, offrant une respiration bienvenue, mais feinte. L’espace précédemment occupé tous azimuts par les percussions vives se voit vidé de sa substance, puis rempli aussitôt d’un nectar non moins délectable : la basse s’allonge, les nappes synthétiques s’enfoncent dans des limbes inconnues jusqu’alors. À ce titre, « Lesser Circulation » exprime à merveille cette nouvelle forme de tension, plus insidieuse, et conclut à merveille ce On Tilt.

En fin de compte, Beneath nous offre un double EP aux formes plantureuses, précises et à l’ambiance anxiogène qui ravira les fronts les plus sombres mais il ne perd rien de cette espièglerie qui le caractérise, qu’il officie en studio ou sur scène. On pense par exemple à ce large sourire arboré par l’Anglais en 2015 lors d’une performance au Batofar, au moment de lancer le décadent « Punters Step Out » de Joe (titre sorti sur Hemlock Recordings, ça ne s’invente pas), ainsi qu’à l’ensemble des éléments décalés, sinon humoristiques, parsemant son œuvre. Cette notion d’espièglerie pourrait paraître anodine, pourtant elle résume à merveille la sensibilité artistique de Beneath, protagoniste de l’univers bass qui ne semble pas avoir fini de surprendre son audience. Chaussez vos souliers, sortez vos sourires : l’un et l’autre seront sans équivoque nécessaires pour profiter de ce Beneath cuvée 2021.

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top