Clearlight – Magic Service EP

Clearlight fait son retour chez Subaltern Records avec un nouvel EP ensorcelant, laissant apprécier la qualité de ses productions.

SUBALT012EP_CU

8.5

10

Par Oudjat
Publié le 2 mars 2017 | 12:08

« La musique, qu’on nous passe le mot, est la vapeur de l’art. Elle est à la poésie ce que la rêverie est à la pensée, ce que le fluide est au liquide, ce que l’océan des nuées est à l’océan des ondes. » Victor Hugo.

Après l’excellent EP d’Ago sorti fin 2016, le label Subaltern Records revient cette année avec une nouvelle sortie, signée Clearlight. Habitué de la maison, l’artiste et producteur belge n’en est pas à son coup d’essai : il y a trois ans, son EP Circular Thinking nous faisait découvrir une vibe shamanique jusqu’alors inconnue, mêlant les rituels voodoo d’outre-espace aux méandres boueux d’une jungle dense. Alors, naturellement, on ne peut qu’être impatient à l’idée de (re)découvrir son univers.

Le premier morceau, intitulé « Illness Point », nous replonge aussitôt dans l’ambiance : un florilège de percussions enchevêtrées, de basses et de samples brillamment utilisés pour créer un flow nauséeux à la texture rugueuse. Le second morceau, « Magic Service » est quant à lui plus reposant. Une mélodie atmosphérique à la guitare, des cliquetis, des craquements étirés et des leads ésotériques s’entremêlent pour former une berceuse envoûtante. Un morceau qui fait du bien. Clearlight nous propose enfin un dernier tour de manège avant de quitter le pays des rêves. Son troisième titre, appelé « Carrousel », est une ode au perpétuel changement. Un morceau rotatif à la fois inquiétant et enfantin, où l’on distingue entre autres une complainte que l’on croirait tirée du film Le grand bleu , des bruitages sophistiqués à l’aspect organique et quelques mélodies ensorcelantes.

À noter que le release digital est accompagné de trois morceaux bonus : deux sublimes morceaux ambient, dont une collaboration avec le Japonais Ennui, ainsi que « Black Liquid », un morceau à 140 BPM à l’orée de la dissonance, et qui aurait bien mérité de figurer sur le disque.

En somme, on appréciera encore une fois la qualité des productions et la finesse des détails. Une maîtrise certaine des techniques et un choix subtil des éléments.

 

Tracklist :

01. Fractal Clouds (ft. Enuui) [Digital Bonus]
A. Illness Point
AA. Magic Service
AA2. Carousel
05. Black Liquid [Digital Bonus]
06. Subconsciousness [Digital Bonus]

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top