Detail – Time Stretching / Pressure

Les ingrédients sont là, il ne reste plus qu’à épicer un peu la sauce…

SUICIDE075

7.2

10

Par Martin Drazel
Publié le 7 janvier 2014 | 22:06

Parmi les éléphants anglais de la drum & bass se loge un petit fauve renégat connu sous le nom de Klute (entre autres). Pas peu fier de nommer son label Commercial Suicide, ce dernier défriche à tout va ce genre aux frontières multiples. Autant reconnu pour sa versatilité en tant que producteur et la qualité impeccable de ses mixs que pour son label au catalogue pointu et varié, Klute n’a plus grand chose à prouver.

Ainsi, le dernier suicide commercial en date ne déroge pas à la règle. Le son de Detail correspond parfaitement à la couleur du label : à la fois sombre et puissant. Le premier morceau, « Time stretching », s’introduit d’une nappe mi drone mi bass assez inquiétante. Puis une guitare d’outre-espace vient lancer le rythme. Le tout s’interrompt brutalement pour qu’une puissante ligne de bass vienne rebondir sur une rythmique assez désaxée, mais très dansante. Un petit « switch » vient adoucir le morceau, répondant à un « time », les deux vocales revendiquant la technique. En effet, l’effet de « timestretch » (ou comment étirer un son ou le raccourcir à vouloir) est l’essence du track. Detail va même jusqu’à en jouer pour relancer le morceau après une coupure reprenant l’ambiance de départ. C’est une technique très répandue dans la drum & bass, musique principalement conceptualisée dans le but de faire exploser les dance-floors.

L’autre face du disque, « Pressure », reprend les ingrédients du premier morceau pour les concentrer sur le pack rythmique/bass. Ici, pas de fioritures. Seul un effet de vocal très aspiré et perdu dans une reverb bien lointaine annonce ce déferlement de kicks et de snares, qui implose suite à une note de sub bass étirée tout le long. On regrettera la simplicité de la production, qui tourne assez vite en rond, mais on ne pourra pas lui enlever son efficacité une fois lancée au milieu du mix.

Ces deux morceaux du jeune producteur ukrainien démontrent l’envie d’être au niveau de ses pairs. On y décèle l’influence d’artistes majeurs de la neuro-funk comme Phace, Icicle, ou plus récemment Mefjus. La recherche d’efficacité sonore prône au-dessus du besoin mélodique ou conceptuel.
C’est un son concret, présent, bien puissant, d’une grande capacité d’enveloppe spatiale qui définit l’univers de Detail. Ainsi que celui de Commercial Suicide. Les ingrédients sont là, il ne reste plus qu’à épicer un peu la sauce…

Tracklist :

A.Time Stretching
AA. Pressure

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top