Facta – Loveless / Tungsten

Facta montre en deux titres la palette de ses talents et nous laisse attendre la suite avec impatience.

7.8

10

Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 14 mai 2014 | 8:20
artworks-000070637929-g3zzno-t500x500

L’an dernier, Facta retenait déjà notre attention avec un premier simple, Montpelier, qui faisait bonne figure au sein de la scène 130 actuelle en regardant très franchement du côté du UK Garage le plus sombre. L’annonce de son entrée chez l’excellent label Idle Hands, qui a vu figurer dans ses rangs des Peverelist et autres Kowton, avait donc de quoi susciter nos attentes ; attentes réalisées par un deux-titres d’une grande qualité. « Loveless » ouvre le jeu sur un plan plus méditatif, révélant une nouvelle facette de la musique de Facta, jouant sur la répétition d’un sample lascif au dessus de basses rondes et circulaires. Sur plus de six minutes, l’Anglais apaise ainsi nos nerfs, avant d’appeler Hodge en renfort pour les réactiver : nettement plus noir, « Tungsten » joue sur un groove sépulcral et ample, animé de percussions dynamiques. De quoi compléter un EP sachant en deux titres à peine montrer la palette de talents de Facta et nous laisser attendre la suite avec impatience.

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top