Fre4knc – Tellurian EP

Samurai music nous prouve à nouveau avec cet EP que le large panel créatif des producteurs de son catalogue est loin de s’essouffler

Fre4knc-Tellurian-EP-Samurai-Music-NZ025-1024x1024

8.0

10

Par Martin Drazel
Publié le 15 mars 2014 | 13:22

Depuis quelques années, la drum & bass n’est plus que le seul apanage des anglais. Depuis l’Allemagne, la Nouvelle-Zélande, le Japon, la Russie, etc…, de nouveaux talents viennent déranger l’ordre établi, forçant au passage les grandes écoles british à revoir leurs copies.
Samurai music, maison de disques germanique (au sens propre comme au figuré), aura déjà bien secoué le tout. C’est donc sur cette lancée que Presha, patron du label, nous livre ce « Tellurian EP » de Fre4knc, producteur néerlandais déjà remarqué pour ses collaborations avec Mindmapper & MTWN, et ses signatures sur Invisible, Break-fast audio (son label) ou encore Dust audio.

 

La première face, « Tellurian », démarre sur une longue montée. La structure rythmique est très vite posée, break-beat ravageur encadré par des charleys aux sonorités proches d’une pendule. Les synthés gravitent autour d’un clairon qui annonce la charge, puis le morceau lâche toute sa puissance. Le pack pied/caisse claire prend son impact total, quelques roulements de batteries interviennent, des cymbales accélérent le mouvement, et le tout gagne en amplitude.
Aucune coupure dans cet élan guerrier, seul ce clairon récurrent. Au milieu du morceau, la ligne de bass change de ton. S’y ajoute des effets de reese, et l’on retourne en guerre. Ce morceau est, effectivement, bien terrien : il marque aux jambes, tant le mouvement de danse en fera piétiner plus d’un. Sa structure se rapproche d’un glissement tectonique, avec ce son omniprésent qui semble annoncer un tremblement de terre. Enfin, il se termine tel qu’il est venu : une simplification de l’enchevêtrement rythmique, et le passe sous silence. A l’image d’une ville désertée après la catastrophe, seul un écho persiste…

L’autre face, « The source », lance sa boucle dès l’ouverture. On est alors pris par un rythme oscillant entre hip-hop accéléré et jongleries croisées de samples jungle. Une vocal lance le morceau, et le jeu d’association s’intensifie, jusqu’à le transformer en une véritable déstructuration digne d’un batteur de free-jazz fou. La revendication de la source (que la vocal rappelle de temps à autre) est tout à fait justifiée : le morceau peut se targuer de faire revenir la drum & bass à des recettes simples mais efficaces, tout en gardant ce raffinement technique qui a fait ses lettres de noblesse.
La ligne de bass aurait pu juste soutenir le morceau en son fond, mais c’était sans compter sur Bertran van den Hoff et son amour pour les grosses fréquences. Elles pourraient jurer avec le reste, mais l’équilibre se tient par une maîtrise remarquable des montées de ton et de fréquence, là où réside toute la science du producteur.

Le petit extra digital de l’EP, « Flink », reprend cette boucle rythmique (de plus en plus populaire ces derniers temps) qui marque trois temps sur quatre avec la caisse claire (voir « Rags » de  Dub Phizix & Skeptical ou encore « Falling stars » de Foreign Concept & DRS – chroniqué ici). Fre4knc y ajoute ses éléments personnels : ambiances de films d’horreur, boucles samplées de batteries enregistrées, reese qui surplombe les impacts de bass en ouverture, etc…
Un morceau efficace, qui devrait retourner tout dance-floor respectable, mais qui dénote aussi d’un acharnement à peaufiner et parfaire la production, et ce sur chaque élément la constituant.

 

Samurai music nous prouve à nouveau que le large panel créatif des producteurs de son catalogue est loin de s’essouffler. Le label se permet à quasiment chaque sortie de mettre en avant l’innovation dans cette musique (pourtant assez simple en essence) qu’est la drum & bass. Que Presha continue sur cette voix, son travail nous permet de garder foi en l’immense éventail de possibilités qui réside encore, même aujourd’hui, dans ce genre musical.

 

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top