Fred Avril & The Six Drummers – Sound Of Noise (Original Motion Picture Soundtrack)

Singulière et salvatrice délicatesse.

51f3oo1ZGdL._SS500_

7.5

10

Par David Robert
Publié le 27 février 2011 | 20:00

En ces temps fuligineux où le piratage est littéralement en passe de décimer l’industrie du cinéma d’après Luc Besson (alors que cette dernière affiche des résultats en hausse et plus qu’honorables pour l’année passée), les rares irréductibles qui s’évertuent à continuer de fréquenter les salles obscures ne peuvent que déplorer un constat patent : pour réaliser un “blockbuster” aujourd’hui, deux éléments se révèlent indispensables : la traditionnelle mais gagnante combinaison action/amour/suspense/etc., et une bande originale faisant la part belle à des violons grandiloquents et omniprésents, le paroxysme du genre étant que cette dernière soit paraphée d’un Hans Zimmer, Danny Elfman, Clint Mansell ou encore d’un James Newton Howard, comme signe d’authentification.
En cela, la dernière réalisation conjointe des suédois Johannes Stjarne Nilsson et Ola Simonsson : “Sound Of Noise” est, sinon une révolution cinématographique, au minimum un bel espoir de pouvoir apprécier un jour des films moins niais et surtout des bandes-originales moins convenues. Bien entendu, l’originalité de l’OST de SoN tient avant tout à celle de son scénario : Amadeus, policier issu d’une famille de musiciens réputés, paradoxalement allergique à la musique depuis sa plus tendre enfance, se retrouve au centre de l’action d’un ‘gang’ de terroristes poétiques, menés par la charmante Sanna Persson, dont le dessin est d’utiliser la ville comme terrain de jeu musical. Le résultat ? Une bande originale de qualité indéniable qui, bien que prenant toute sa grandeur accompagnée des images du film, se révèle tout à fait adaptée à l’écoute domestique.

Si “In The Mood For Noise”, titre introductif et générique final du film, pourrait laisser présager une BO des plus classiques du fait de sa douceur singulière et presque mièvre, l’énergique “The Van”, véritable osmose entre une batterie débridée, divers éléments routiers et un moteur de van (vidéo de la scène), vient rapidement recadrer le contexte. De même, les quatre mouvements de la “Symphonie pour une ville et six batteurs” parviennent à créer une musicalité inattendue à partir d’éléments totalement incongrus : que ce soit une deep-techno des plus entraînantes avec du matériel médical sur “Doctor Doctor Give Me Gas (In My Ass)” (voir scène), un breakbeat intense réalisé à partir des divers éléments d’une banque sur “Money 4 U Honey”, une sorte de magma apocalyptique vociféré par des machines de chantiers sur “Fuck The Music (Kill! Kill!)”, et enfin une électronica/ambient organique avec “Electric Love – The Wires”.
Néanmoins, le reste de l’OST n’est nullement à occulter et tout le monde y trouvera probablement son compte : les amateurs de batterie et de percussions apprécieront certainement “The Drum Battle”, affrontement intense et crescendo entre quatre batteurs, ou encore le jouissif “The Auditions”, relatant le passé musical de chacun de ces derniers ; les aficionados d’électronica et d’ambient trouveront probablement les subtiles compositions de Fred Avril à leur goût, et tous ne pourront que s’accorder sur la délicatesse singulière et salvatrice du titre final : “Electric Love – Resort”.
Que ce soit dû à la scène magistrale qu’il accompagne dans le film ou bien à la composition du titre en elle-même, la palme de cette BO revient indéniablement au “Warnebring’s Bolero’, titre progressif et profond où se mêlent alternativement une ambient envoûtante, une électronica aérienne, un jazz puissant et un dubstep abyssal.

Sound of Noise” est sorti en salles le 29 décembre dernier et est encore aujourd’hui visionnable dans certains cinémas ; sa bande originale est quant à elle disponible à l’achat depuis le 5 décembre dernier, ainsi qu’en intégralité sur la plateforme Deezer.

Tracklist :

01. In The Mood For Noise
02. The Van
03. Doctor Doctor Give Me Gas (In My Ass) Pt. 1
04. Electricity
05. Money 4 U Honey
06. The Music Shop
07. Electric Love
08. The Kidnapping
09. Heading To The Opera
10. Warnerbring’s Bolero
11. The Chase
12. Dueling Marimbas
13. Doctor Doctor Give Me Gas (In My Ass) Pt. 2
14. Looking For Sounds
15. Finding The Score
16. Fuck The Music (Kill! Kill!)
17. In The Mood For Noise Trombone
18. Sanna’s Water Music
19. The Auditions:The Dance Hall, The Butterfly, The Tesla, The Porno & The Timpani Rage
20. The Drum Battle
21. Electric Love The Wires
22. Roof Kiss
23. Electric Love Resort

Vous aimerez surement

    2 Comments

    1. shikaka 1 mars 2011 at 12:07

      bon article, ca change un peu ! sur ce je vais dl le film ahaha

    2. haterz_de_base 1 mars 2011 at 2:10

      this is why a hater like me loves this site

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top