Frits Wentink – Two Bar House Music And Chord Stuff Vol.2

Le prolifique Frits Wentink nous balade dans des pièces house raffinées avec Two Bar House Music And Chord Stuff Vol.2, sur Wolf Music Recordings.

Frits

7.0

10

Par Charles-Louis Velieu
Publié le 10 février 2018 | 15:31

La house dans ses représentations les plus codifiées reste prospère, tant sa simple recette et son déroulement minimaliste servent toujours la libre expression des producteurs les plus fignoleurs, et l’exigence dans le développement de leur univers musical. Frits Wentink est l’un de ces esthètes au travail artistique remarquable. Le producteur amsterdamois au rythme de sorties décadent, comptant près d’une vingtaine de releases en à peine une dizaine d’années, ne s’est jamais laissé aller à la facilité, relevant d’une véritable identité sonore au travers de sa très juste application des canons du genre. Il revient cette année sur Wolf Music Recordings avec Two Bar House Music And Chord Stuff Vol.2, la suite du déjà très abouti premier opus sorti l’an dernier.

Dans le juste prolongement du premier épisode de cette série, on retrouve la nonchalance de Frits Wentink dans ces balades house calmes aux thèmes développés, et au minimalisme d’éléments en régissant la structure. Cependant, si le premier volume mettait l’accent sur un juste dosage de samples et une certaine épaisseur instrumentale, ici le fond se présente différemment. Les percussions prennent le premier plan, dans des rythmiques très Chicago house moins carrées que sur le précédent volume, et servant de toile aux pistes de l’EP. Les mélodies, alors élément principal du disque, sont pourtant en fond, scintillantes, participant à l’impression de légèreté s’échappant des tracks. « Theme 5″ et « 6″ vont pousser l’esprit ballade du disque à son extrême, faisant du sample vocal un synthétiseur chantonnant, et ne brusquant jamais l’auditeur. La première, à la mélodie vaporeuse sous l’effet d’un écho profond, se joue d’un échange entre les thèmes minutieux nous tenant en haleine. Tout en légèreté, le morceau en impose par ses vocales lointaines et l’appui solides des accords du thème principal. « Thème 6″ se veut plus bucolique, accentuant les graves, et nous maintenant en éveil par sa légère progression rythmique. Elle met en avant un thème de clavier riche et flâneur vite accompagné par une flûte, créant une ambiance chaleureuse et relaxante, aux vocales compréhensibles mais évasives, comme s’effaçant dans la brume.

La deuxième face se veut plus dansante. Avec « Theme 7″, les rythmiques sont plus cassantes, notamment grâce à une paire de hats stridente et efficace. Un riff d’acid va s’installer puis faire office de bassline, évoluant à son habitude le long du son, jouant son rôle d’élément hypnotique. Ici les parties se superposent et c’est dans leur cheminement que se crée la tension, un effet amplifié par des percussions moins cadrées que dans les autres pistes de l’EP. Le pont fait alors office de rappel à l’ordre, comme une alarme signifiant qu’il faut revenir à l’ambiance détendue du disque. Le roulement des percussions de « Theme 8″ va montrer cette volonté de garder cet esprit dance music. Le morceau va proposer de jolis échanges harmoniques entre un clavier au thème développé et les sonorités évolutives d’un synthétiseur roublard qui saura nous surprendre par moment. On retrouve ainsi dans le même morceau la figure nonchalante des « Theme 5″ et « 6″ et l’énergie désavouée de « Theme 7″. Avec ses synthétiseurs très présents et sa structure linéaire, « Theme 8″ représente alors le morceau le plus complet de l’EP et étrangement le plus détaché de l’auditeur.

À l’ensemble instrumental simple, la série des Two Bar House Music And Chord Stuff offre une variété de productions alléchante et amusante, où le plaisir se niche dans le détail. L’univers de Frits Wentink s’affine au fil de sa trilogie sur Wolf Music Recordings. La légèreté de ses productions ne fait pas défaut au plaisir d’écoute qui en découle, preuve d’un talent musical dans le développement de ses harmoniques, et sa manière de nous faire voyager sans jamais se montrer répétitif. Plus personnel que le premier opus, on attend avec impatience la troisième partie de cette déjà honorable trilogie.

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top