Georgi Barrel – Late Nite Foray

Sans grande originalité, Late Nite Foray reste satisfaisant, conjuguant dancefloor et chill-out.

6.8

10

Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 19 avril 2014 | 11:44
artworks-000074089017-ug2mig-t500x500

Après un premier EP paru l’an passé, Georgi Barrel reprend le chemin de sinnmusik* pour une troisième référence placée sous les augures du dancefloor chill. « Late Nite Foray », morceau-titre, nous introduit en effet dans un cadre ouaté et délicat, où les pads lumineux se mêlent aux touches jazzy, autour d’un groove subtilement orchestré. L’EP propose deux déclinaisons du titre, conservant ses contours d’ensemble tout en accentuant l’une de ses dimensions : échappé de chez Wolf Music, Frits Wentink appuie ainsi sur les formes jazzy du titre, alors que Desos se concentre sur ses lignes de basse pour en intensifier le groove. Dans la même lignée, le réussi « Lonely Game » joue de ses enchevêtrements vocaux pour maintenir une même perspective cotonneuse. Sans être follement original, Late Nite Foray reste donc satisfaisant, à la croisée du dancefloor et de l’ether.

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top