Hakobune – All The Other Hearts I Knew

Temps et attention.

hakobune_alltheotherheartsIknew

8.6

10

Par Adrian Pineau
Publié le 4 mars 2013 | 19:53

Takahiro Yorifuji, alias Hakobune, n’est pas un nouveau dans le milieu. Depuis son studio basé à Tokyo, il compte même parmi les producteurs les plus prolifiques de la scène drone/ambient. Jetez un petit coup d’œil à sa page Discogs et vous comprendrez. Produisant ses albums solo sur des labels aussi respectables que Rural Colours, Hibernate ou encore Constellation Tatsu, on le retrouve aux côté de l’excellent Pleq pour l’impressionnant Adrift ou encore tout récemment avec Celer sur le tendre Vain Shapes And Intricates Paragets. All The Others Hearths I Knew est sorti en milieu d’année dernière et se hisse sans soucis sur le podium des top album 2012. Raison pour laquelle il convient de faire un petit retour en arrière.

Hakobune ne cherche pas à vous tromper. Le « Knew » fait bien référence au passé. Cet album est un hymne et un hommage aux souvenirs. Amours, amis, événements ou objets, les drones passent tout au peigne fin pour donner naissance à un résultat tout bonnement exceptionnel.
All The Other Hearts I Knew (Part 1) ouvre l’album et constitue un trou noir béant absorbant toute pensée ou autre forme psychique sur son passage. Minimaliste au premier abord, une écoute propice dévoile une densité musicale époustouflante et les mélodies sortent de leurs cachettes pour ne plus jamais y retourner. Le vent souffle et les poils se dressent. Bon et nos souvenirs dans tout ça ? Ça arrive. L’opening semble avoir pour but de défragmenter vos joies et tourments et c’est bien Blackland Prairies (Part 1) et Interlude qui vont étudier cet ensemble maintenant ordonné et censé. Tout ce patrimoine précieux, joyeux mais aussi douloureux est mis à nu et libre à vous de l’utiliser à bon ou mauvais escient.
Tel un médium (fiable cette fois-ci) Hakobune lit dans vos pensées et vous connait maintenant mieux que vous-même. Mais il se joue aussi de vous. C’est sur le métallique All the Other Hearts I Knew Part 2 que l’entropie prend place et tout est remis en cause. Avec la 2ième partie des Blackland Prairies, la redescente est douce et indolore, mais vous y reviendrez, car rarement le rappel du passé n’aura été aussi intense.

Très rapidement sold out après sa sortie, il est (malheureusement) inutile d’espérer un nouvel arrivage. Et quel dommage. Car si le format numérique devient de plus en plus intéressant, le physique reste la valeur sûre pour ce genre d’opus. Ne vous méprenez pas, le casque est ici une stricte obligation. Difficile de dire si cet album est joyeux ou mélancolique, tout dépendra de l’auditeur et de son vécu. All The Other Hearts I Knew se doit d’être accordé l’attention et le temps qui lui est dû. Ne fuyez pas, concentrez-vous et la mémoire s’occupera du reste.

 


Tracklist :

1. All The Other Hearts I Knew (Part 1)
2. The Blackland Prairies (Part 1)
3. Interlude
4. All The Other Hearts I Knew (Part 2)
5. The Blackland Prairies (Part 2)

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top