Hatti Vatti – Worship Nothing

Hatti Vatti propose l’un des albums les plus réussis au sein des sphères les plus éthérées du dubstep et du drum&bass.

8.1

10

Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 26 février 2014 | 18:07
Hatti Vatti

Dans le sillage des courants Autonomic et Future Garage, le Polonais Hatti Vatti livre chez New Moon un second album méritant votre attention. Car si les disques mélangeant avec langueur pads ambient et voix réverbérées sur des beats dubstep ou d&b éthérés ne sont pas vraiment une rareté, Piotr Kaliński les manipule avec suffisament de talent pour ne pas recourir à des clichés rabattus. Evoquant par sa maîtrise un Synkro – d’ailleurs présent en featuring sur un « Tokyo » très réussi –, Hatti Vatti a aussi l’intelligence de ne pas trop faire traîner les choses, proposant 40 minutes de rêve ouaté. Sans s’étaler sur son sound-design – pourtant d’une grande qualité –, le producteur alterne les tempos pour mieux nous imprégner de ses atmosphères feutrées et contemplatives. Le travail sur les voix est également remarquable : que celles-ci soient samplées (comme sur un « 72 Dub » plus sombre) ou chantées (mention à Lady Katee, sur « Black Flowers »), elles contribuent à l’impression de tenir l’un des meilleurs disques entendus ces derniers temps au sein des sphères éthérées des scènes dubstep et d&b.

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top