Helvert – Dance music volume 2

L’EP s’écoute tout du long dans la plus grande cohérence et ne laisse présager que le meilleur pour cet artiste qui gagne à être connu.

artworks-000049158652-y7kh12-t500x500

7.9

10

Label

Genre

Par Clement Segura
Publié le 2 août 2013 | 10:04

Le label Bass Cadet, fondé l’an passé par les membres d’Arcarsenal et les frères Fidan, distille ses releases doucement, mais on ne peut plus sûrement. Amorçant le catalogue, l’EP « Brotherhood » d’Arcarsenal comportait deux compositions house impeccables dont l’une revue avec talent par Chris Carrier. La jeune histoire du label est ensuite marquée par l’ouverture de leur propre record store au cœur de Berlin. Suite logique pour un label qui n’a de cesse de proclamer son amour pour les vinyles et la musique de qualité, qu’elle soit d’ici ou d’ailleurs (pour vous en convaincre, vous pouvez réécouter le SSS podcast d’Arcarsenal juste ici).

La seconde release, fraîchement sortie, nous vient de Helvert. Artiste sur lequel peu d’infos ont filtrés et dont l’identité est plus qu’incertaine. Pour sa sortie sur Bass Cadet, il s’est  associé à la vocaliste Elif Bicer, connue aussi pour ses collaborations avec Steffi, Ben Klock, Prosumer ou encore Anja Schneider. Et comme à l’accoutumé, la douceur et la justesse de sa voix confèrent une atmosphère ultra sexuée à l’EP. Pourtant, la qualité des morceaux est très loin d’être uniquement liée à la performance de Elif. Et si la philosophie de l’artiste semble s’orienter vers la house du sens premier, les basslines tendent vers l’UK et ses sonorités garage. Cet aspect singulier confère une vigueur groovy bienvenue aux différentes productions.

Le morceau Neu accompagné de sa version dub est un condensé de fraîcheur qui s’emploie à sublimer les vocales de Elif. Les nappes de synthés se faisant ainsi progressivement une place au cœur du morceau pour mieux laisser déchaîner leurs puissance mélodique tout en finesse et raffinement.La seconde piste, « Saturday », reste dans la même teinte mais durcit le kick pour un résultat plus penché vers le polissage de semelles que l’extase de Neu. Les nappes sont plus distendues et la voix plus lointaine. Bien que plus conventionnelle, elle n’en reste pas moins efficace.
L’EP s’écoute tout du long dans la plus grande cohérence et ne laisse présager que le meilleur pour cet artiste qui gagne à être inconnu.


Tracklist :

1. Neu Ft. Elif Bicer
2. Saturday
3. Neu (St. Helvert Mix)

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top