Hologram_ – [geometrical keys]

Gothique, violent, et pourtant plein de douceur, un album d’indus pur jus tel qu’on le pratique habituellement outre-rhin.

7.3

10

Par Benjamin Dierstein
Publié le 20 novembre 2014 | 13:58
Hologram

Dans ses influences, le tourangeau Hologram_ cite Nine Inch Nails, Amon Tobin et Hans Zimmer : un melting-pot qu’on pourrait croire indigeste, mais qui prend tout son sens avec ce premier album. Entre atmosphères anxiogènes, mélodies entêtantes, percussions industrielles et références cinématographiques (Second Piece of the Puzzle), il créé une énergie du chaos qui rappelle l’esthétique développée par Ad Noiseam actuellement. Si la surenchère n’est jamais très loin, avec des mélodies emphatiques qui tendent vers l’esthétique pompier, sa science de la composition classique, alliée à une fascination pour le bruitisme indus, lui garantit une sorte d’élégance des bas-fonds. Mention spéciale à Room 586 qui clôt cet album de la plus belle des manières, dans un élan de grâce post-chaotique.

Vous aimerez surement


    Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/seeksick/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273