Horla – Orogenèse

Raw, intense et beau, quand l’electronica se marie à merveille aux sonorités noise.

7.9

10

Par Benjamin Dierstein
Publié le 15 octobre 2014 | 14:40
Horla - Orogenèse

Un an après la réussite du Architect Method de Bruma, le jeune label Le Cabanon sort une deuxième référence : avec cet EP de Horla - Orogenèse, ils prolongent la recherche de l’abstraction qui caractérisait leur sortie précédente. Comme chez Maupassant, la musique de Horla fait naître une angoisse profonde, invisible, à base de combinaisons inquiétantes de sons : il propose une electronica rugueuse aux sonorités métalliques et saturés, où les parasites mènent la danse. Du rythme lancinant de Instrümentum au battement cardiaque d’Orogenèse, la pulsation est toujours là, qu’elle penche vers le dub ou la techno, apportant aux quatre titres une armature en béton. Elle permet à Horla de parcourir librement toute une échelle de sons, à l’image de Mountain Top, qui s’ouvre avec des crépitements aigus pour finir dans une mer de nappes sombres.

Vous aimerez surement


    Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/seeksick/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273