Huron – The Other Side Of Reality

Un morceau de choix en matière d’IDM. Incontournable.

seeksicksound huron-the-other-side-of-reality

8.2

10

Par Franck Zaragoza
Publié le 29 octobre 2013 | 22:10

« The Other Side Of Reality » : une œuvre aux multiples facettes electronica et IDM, qui fait honneur aux plus belles productions du genre connues à ce jour. Pourtant si on vous cite le nom de Huron, cela ne vous évoquera sûrement rien. En effet, sorti tout droit de l’ombre Berlinoise, l’artiste est bel et bien un inconnu du bataillon. Mais si sa popularité semble à première vue bien maigre, ses références n’en sont pourtant pas moindres (Depeche Mode, Tangerine Dream, Klaus Schulze), et les influences nombreuses : Access to Arasaka, Gridlock, Hecq (de quoi redorer son blason).

 

La pièce se présente comme un voyage aux tréfonds des abysses, une ouverture vers l’inconnu et la découverte du rêve éveillé.
Dès les premières minutes, c’est l’immersion assurée. Sa maitrise du sound design fait sensation. On constate un équilibre parfait entre ses beats déstructurés et ses mélodies hypnotiques. C’est la règle d’or pour provoquer la fracture directe de son hémisphère droit. Difficile de débattre sur ce sujet, et Huron s’en sort à merveille.
Il serait en revanche incorrect de chroniquer cette œuvre en ‘track by track’ car, comme dit précédemment, il s’agit d’un condensé d’émotions pures, de ressentis propres à chacun, à prendre tels quels. Rares sont les disques qui offrent l’opportunité d’emprunter un chemin non défragmenté. Chaque track se présente ici comme une suite de portes, faisant à chaque fois face à un nouveau paysage. Même si une certaine mélancolie émane de cet album, elle ne perturbe en rien sa poésie, bien au contraire.

Il est intéressant d’évoquer aussi la cover art réalisée par Huron lui même, projection visuel de ce que le disque provoque en termes de sensations. Son penchant pour l’art futuriste et minimaliste est un choix remarquable qui accentue avec brio le style industriel. Ceci est une pure connotation subjective, mais dont on doit pourtant se rendre à l’évidence.

Difficile de passer à côté, l’année 2013 s’est présentée comme une année riche en productions, et « The Other Side Of Reality » se présente lui aussi comme un incontournable. Huron a démontré tout son talent en nous offrant un trip à part entière. À ranger dans sa discographie sans hésiter.

 

Tracklist :

1. Dark Fields
2. Silent Hills
3. Landscape Of Autumn
4. No Deadlock
5. Absence
6. Without The Sun
7. Black Clothing
8. Electric Skylark
9. Vector Change
10. Stu_Block
11. White Landscape
12. Right And Wrong Places

Vous aimerez surement

    1 Comment

    1. B 4 novembre 2013 at 9:35

      Excellent

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top