Interview : Sepia

A l’occasion de sa première parisienne avec le crew Bass Paradize demain samedi 3 novembre à la Dame du Canton, nous avons pu échanger avec Sepia.

1620
Par Meloman Akram
Publié le 2 novembre 2018 | 15:49

A l’occasion de sa première parisienne avec le crew Bass Paradize samedi 3 novembre à la Dame du Canton avec Lucy et Jook, nous avons pu échanger avec Sepia, une des têtes d’affiches de la nouvelle scène dubstep dont on vous parlait récemment pour son excellent EP.

Salut Theo et bienvenue chez SSS, on est très contents de te recevoir.
Pourrais-tu nous dire quand et comment tu as commencé à produire de la bass music et du dubstep ? Qui étaient tes inspirations d’alors (labels, DJs…) ?

C’est pas bien compliqué. J’ai commencé à m’amuser sur FL Studio autour de 2008/2009, j’ai tâté des platines à partir de 2007, en apprenant à mixer sur des platines à courroie d’entraînement (l’enfer !). Quand j’ai commencé à tâtonner sur FL, j’essayais de faire du hip-hop et du garage, et je me suis mis pour de bon à faire du dubstep à partir de 2009. J’avais déjà essayé avant, mais j’étais super nul ! Mon truc, c’était le son des débuts du genre, sur le modèle de la scène de Croydon et de Londres.
À vrai dire, il n’y a pas eu de producteur ou de DJ qui m’ait inspiré en particulier pour faire de la musique. C’était plus le son et l’esthétique dans leur ensemble. Je voulais surtout pas m’inspirer trop largement de quelqu’un d’autre pour élaborer mon propre son, donc c’est pas plus mal. Mais pour mes premiers morceaux, je dirais que je penchais clairement vers un mélange de Burial, de Mala et de Phaeleh.

Personnellement, je t’ai découvert via le label Gourmet Beats. Peux-tu nous dire comment Joe t’a découvert, et à quel moment il t’a invité à rejoindre l’équipe ?

Ça faisait des années que j’écoutais l’émission de Joe sur Sub FM, et je l’avais aussi vu lors d’une des premières raves DMZ. Il m’a contacté vers 2012 et m’a demandé de lui envoyer des beats. Ensuite il m’a pas mal soutenu, en masterisant régulièrement mes sons jusqu’à ce qu’il me signe sur le label pour la sortie de l’EP Music Box. On est restés potes depuis. Il m’a accueilli une semaine chez lui pendant ma première tournée aux USA.

Ces deux dernières années ont été impressionnantes pour toi : White Peach, DDD, Infernal Sound, SYSTEM, Wheel and Deel et beaucoup d’autres labels t’ont accueilli… C’est quoi, la prochaine étape ?

Ouais, ça a vraiment été deux grosses années ! Aucune idée de ce qui va suivre, à vrai dire… Je prévois pas forcément de sortir des trucs sur tel ou tel label. Si l’un d’eux me contacte et que je suis dans leur délire, que j’aime leur son et leur philosophie, alors je les rejoins. Actuellement j’essaye juste de développer mon son, plutôt que de chercher de nouvelles signatures.

Que penses-tu de la « résurrection » du mouvement bass music ? Depuis quelques temps, on voit plein de nouveaux venus rafraîchir cette scène, comme Encrypted Audio Team, White Peach, Rarefied…

Pour moi, elle n’a jamais été en perte de vitesse, c’est juste que les médias ont arrêté de l’encenser autant dès que tout le délire brostep est arrivé… Les labels et les soirées underground sont toujours restés très présents, mais c’est vrai que ça s’est beaucoup renforcé dernièrement, en particulier pour ce qui est des jeunes artistes inconnus qu’on trouve maintenant sur le devant de la scène, et que tous les vieux de la vieille soutiennent à fond. Tout cet environnement est plus que jamais en bonne santé.
Et ouais, Encrypted, White Peach, Rarefied et d’autres ont un paquet de talents en stock en ce moment.

J’aime beaucoup le projet Chonk Mob, que tu as formé avec Samba, Chokez, Rygby et Koma et avec lequel tu as déjà fait paraître quelques sons sous cet alias. Peux-tu nous en dire plus sur cette équipe qui monte, et sur vos sorties à venir ?

Merci ! Je sais pas vraiment quoi dire, en fait. On est juste cinq meilleurs potes qui ont eu la chance de voir un truc génial sortir de ce qui devait rester une private joke. On est tous très en phase les uns avec les autres, et ça rend vraiment nos sets énergiques et sympa à voir. On aime juste s’amuser et honnêtement, ça change tout de voir des mecs s’éclater pour de vrai sur scène, plutôt que de rester planter là à bidouiller leurs faders, pas vrai ?

Comment cinq personnes s’unissent pour produire un morceau ? C’est quoi, votre méthode ?

La joie des premiers jets, d’internet, et des occasionnelles sessions studio tous ensemble. C’est pour ça que ça prend des plombes d’ailleurs, cinq personnes ça fait beaucoup d’allers-retours ! Mais le jeu en vaut la chandelle.

Un B2B que tu aimerais faire ?

J’adorerais en faire un avec Commodo. Je l’ai vu passer Unluck de James Blake en plein milieu de son set au Dome. Ça m’inspire toujours de voir des DJs jouer des morceaux qu’ils aiment et qui n’ont pas grand-chose à faire en club, je le fais aussi beaucoup, donc j’aimerais bien voir ce qui en ressortirait.

Comment vois-tu la scène dubstep d’ici 10 ans ?

Aller encore plus loin et plus fort qu’elle ne le fait déjà. Ça fait déjà 16 ans qu’elle est là, sans montrer le moindre signe de ralentissement.

Dernière question : quelques dates prochaines ? Des infos exclusives ?

Pour ce qui est des infos, il va falloir être patient, mais les dates sont sur les réseaux sociaux (@sepiamusicuk).
Je passe à Poznan le 31 octobre, Londres le 2 novembre, Paris le 3, puis j’ai une tournée US de décembre à janvier !

Merci à toi et à bientôt !

Hi Theo, welcome to SeekSickSound it’s really nice to have you. Can you tell us how and when you start producing dubstep/bass music and who was your inspiration (label or dj) ?

Easy guys. I started messing around on FL Studio around 2008/2009. I picked up decks first around 2007 and learnt on belt drive turntables which were the worst. When I first started messing on FL I was attempting to make hip hop and garage, but around 2009 started making dubstep properly. I tired before but sucked haha. I was into the sound from early though, following the scene in Croydon and London.
Tbh, there wasn’t a singular producer or DJ who inspired me to make this music, it was the sound and vibe and aesthetic as a whole. I wouldn’t wanna be trying to use someone else too hard as influence on my own sound either so prefer it that way. But my earlier stuff, I’d say was deffo veering more towards an amalgamation of Burial, Mala and Phaeleh.

Personnaly i discovered you on Gourmet beats can you tell us how « Joe » discovered you and suggest to be on his label ?

I been listening to Joe’s show on Sub FM for years and saw him previously at an early DMZ rave. He reached out to me around 2012 and asked me for beats. He been supporting since, cutting my tunes regularly in the lead up to him eventually signing Music Box EP to Gourmet Beats and we been good pals ever since. I stayed on his couch for a week when had gap on my first USA tour in 2017.

This last two years were amazing, white peach DDD Infernal sound, SYSTEM, Wheel and Deel and many others, what’s the next level ?

Yeah it’s been a mad couple years tbh! I’ve no idea what the next level or step is haha. I don’t necessarily plan on releasing on certain labels. If a label reaches out to me and I’m feeling their vibe, sound and ethos then I’ll sign up with them. I’m just concentrating on developing my sound more right now then thinking of labels I wanna be on.

Your thoughts about the « resurrection » of this bass music movement and how it spreads specially with the birth of this new amazing generation , i’m thinking about the encrypted audio team, whitepeach team, rarefied …and all this incredible new comers and fresh sounds

To me, it never left or died, the media just stopped jumping on it’s dick as much once the whole brostep thing happened haha. Underground sounds, parties, labels and scene always remained pretty strong, but I definitely agree it’s become way stronger now, especially in the way a lot more new, young and unknown artists are now at the forefront and being supported by all the original heads. It feels healthier than ever right now.
And yeah, Encrypted, White Peach, Rarefied etc are deffo homing so much fresh talent right now.

I really like the chonk mob project and you already produced your own sounds. Can you tell more about this energetic team and the forthcoming releases ?

Cheers bro. Hahah, idk really. We just 5 best friends and something beautiful became out of a stupid private joke we had. We all vibe from each other and it deffo makes our shows energetic and entertaining to see. We just like having fun and tbh it’s good to see performers actually having fun on stage instead of standing there placid just twisting faders you know?
Release wise, not much I can say atm. We finishing up the first record which we plan to release ourselves on our own label. We got a lot of material in the works, some finished, some almost finished, a lot just wip and blueprint stage atm also. It’s pretty hard with all of our singular schedules and personal life to attend to also but it’s getting there for sure.

And how five people can do one track ? What’s your method ?

The joys of stems, internet and the occasional everyone meet up in studio session. That’s why it’s taking ages though, there’s 5 people and its a whole lot of back and forths to go haha. It’s worth the wait though!

A B2B that you want to do ?

Would be sick to do a b2b with Commodo. I seen him drop Unluck by James Blake in middle of System at the Dome. Always inspires me when DJs just throw in songs they love which don’t really have a place at a dance, cos I do that a lot too, so would be cool to see how we’d play.

How do you see the dubstep scene in ten years ?

Progressing even further and being stronger than it even is now. It’s been here 16 years and it’s showing NO sign of slowing down.

Last question , any exclusive news and what’s your next dates ?

News wise you’ll have to wait and see, but dates can be found on my socials (sepiamusicuk)
Got Poznan Oct 31st, London 2nd November, Paris 3rd November etc then USA Tour December through January.

Vous aimerez surement


    Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/seeksick/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273