Ital Tek – Mega City Industry

Ital Tek donne une nouvelle fois la mesure de son talent, avec quatre titres laissant d’un bout à l’autre transparaître le souffle de l’artiste.

CIV061-ITAL-TEK-MEGA-CITY-INDUSTRY-FRONT-COVER-WEB-2000

7.5

10

Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 7 avril 2014 | 15:57

Au fil des années, Ital Tek a su imposer son nom comme gage de productions de qualité, sachant toujours s’aventurer dans les méandres des dernières avancées du monde bass tout en conservant une identité sonore propre. Sans que ses sorties ne soient exactement une rareté, chacune d’entre elles en vient donc à apparaître comme un petit événement en soi, que l’on s’empresse à chaque fois de déguster. Six mois après le très bon Control, c’est sur Civil Music que nous revient Alan Myson pour quatre titres.

« Mega City Industry », morceau-titre, nous accueille de manière familière : comme sur ses dernières parutions, Ital Tek s’y montre en train de découdre avec des patterns footwork, tout en mettant en œuvre ses sonorités immédiatement reconnaissables. Pourtant, en trente secondes à peine, ces pads fluorescents laissent place à une attaque d’une urgence inédite, et d’une rugosité que l’on avait oubliée depuis cYCLiCAL, premier album paru en 2008. Très vite, on admire à nouveau le sens du contraste de l’artiste, qui ramène au premier plan tonalités mélancoliques, avant de marquer l’envol du titre.
D’entrée de jeu, nous voici donc rangés dans le camp de l’Anglais. Celui-ci sait nous en remercier : « Shinra » nous donne à voir tout ce que l’on a toujours apprécié dans sa musique, entre rythmiques finement ciselées, nappes aériennes indistinctes et tourbillons organiques. Le résultat est appliqué, mais l’étincelle ne vient véritablement que sur un « Swamp Beat » incandescent, jalonné de breakbeats décomposés. Tout est ici suggéré : en fond sonore, des vapeurs grises installent un paysage que l’on s’évertue à déchiffrer, sans que celui-ci ne laisse percer la moindre clé de son mystère.

Dans la même lignée, « Universal Decay » s’affirme comme l’un des meilleurs titres récents d’Ital Tek : se fondant sur le même procédé consistant à entremêler rythmes et graves pour une maîtrise de plus en plus insolente de la dynamique de ses titres, tout en reléguant les éléments mélodiques en toile de fond, pour mieux les laisser surgir le moment venu, cet ultime morceau condense les trois précédents, et sait trouver vos frissons dans ces descentes de claviers ou ces scintillements éclatants.
En un quart d’heure à peine, Ital Tek donne donc une nouvelle fois la mesure de son talent, affirmant son emprise sur ce son sans jamais virer à la démonstration technique : l’émotion est présente d’un bout à l’autre de ce Mega City Industry, laissant transparaître à chaque instant le souffle de l’artiste.

Tracklist :

01. Mega City Industry
02. Shinra
03. Swamp Beat
04. Universal Decay

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top