Kangding Ray – Monad XI

Kangding Ray, qui a l’habitude de faire jaillir des gerbes de formes soniques en tout genre, assure les bases géométriques de cet EP.

CS2037493-02A-BIG

8.5

10

Par David Robert
Publié le 11 juillet 2012 | 22:51

Il aura seulement fallu quelques releases et une grosse poignée de mois pour que Stroboscopic Artefacts devienne un incontournable de la scène techno. Monté en 2009 par Lucy, le label acquiert ses lettres de noblesse avec un casting rassemblant une partie des plus intéressantes têtes ayant émergées plus ou moins tard après le faux bogue de l’an 2000. Xhin, Perc, Dadub, Pfirter, Go Hiyama, Frank Martiniq, Donor, Chevel ou encore bien sûr Lucy se passent ainsi principalement le relai depuis l’ouverture pour sortir des EP dans la majorité délectables et percutants, ou au moins largement intéressants. Les “Monad” en sont sûrement les exemples les plus admirables, tant la qualité est au rendez-vous coup sur coup.
Pour le commencement d’une nouvelle décade de sa série fétiche, le label s’entiche d’une association avec un des figures de Raster-Noton qui a sorti le monumental “OR” l’année dernière : Kangding Ray.
De quoi allécher plus d’un amateur de techno immersive et desenclavée.

Comme leur nom l’indique pour ceux qui se font les serviteurs des chiffres, les “Monad” mettent un point d’honneur à avoir une symbolique scientifique, et plus particulièrement mathématique, et plus particulièrement géométrique.
En surface : la pochette et la tracklist imposent cette logique. Et en profondeur, Kangding Ray, qui a l’habitude de faire jaillir des gerbes de formes soniques en tout genre, en assure les bases. Une base pas forcément carrée car en partie déstructurée, mais dont les angles rythmiques sont vifs et abruptes et les lignes acérées via des textures crissantes, distordues et abrasives. Il n’y a ici que peu de place pour les courbes, le bonhomme n’étant pas vraiment du genre à tourner en rond pour accéder à ce qu’il veut. Et si le dernier morceau, “Isib” prend plus le temps d’étaler ses motifs flottants, les trois autres titres s’impactent sans faire aucun détour dans les profondeurs de la techno.

 

Tracklist :

1. Cercle
2. Thar
3. Oise
4. Isib

Vous aimerez surement


    Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/seeksick/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273