L.iet & Kurt Bogenholtz – Kurzwellengericht

Nappes ambient, bleeps et grésillements : une fascinante exploration du chaos.

7.8

10

Par Benjamin Dierstein
Publié le 15 février 2014 | 12:43
L.iet & Kurt Bogenholtz

L.iet & Kurt Bogenholtz n’est autre qu’un side-project de l’ensemble IDM Mnemonic, créé autour de Michael Belletz et Sebastian Schultz. Ayant trouvé refuge chez l’excellent label Halbsicht, (connu pour avoir sorti le premier album de Pleq), ils créent avec cette première sortie un son ambient fascinant qui sonde les profondeurs des abysses. Entre une ambiance aqueuse avec sonars et nappes envahissantes (Ebenes Schallfeld) et une techno industrielle heavy et angoissante (Medienobservation), ils trouvent le temps d’explorer la musicalité des grésillements et autres parasites (Freiraumwelle). Avec Klangmuseum, en fin d’album, les vagues de sons deviennent mélodies, et du chaos émerge le chant du cygne. Un album qui dépasse le mur du son, à écouter au casque au volume maximum avant de dormir, pour rêver d’un monde fantastique.

Vous aimerez surement


    Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/seeksick/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273