Le Perche Oreille – Méta-Féeries

Un album qui ravit le cerveau et les jambes, entre rythmiques jungle triturées et ambiances electronica.

7.5

10

Par Benjamin Dierstein
Publié le 15 août 2014 | 9:39
Le Perche Oreille

Producteur montpellierain remarqué pour ses sorties sur Pavillon36 ou Fresh Poulp Records, Le Perche Oreille aime quand ça glitche et quand ça drille. Sur ce nouvel album, il utilise toutes sortes de rythmiques syncopées à souhait, tirant tantôt vers la drum’n’bass (La Grande Ecstase ISO-8859-1), tantôt vers le dubstep (Rocéphine en I.M), voire le hip-hop (Le Geste de Yueh) mais jamais très loin du breakcore (Puissant Ram-dam Tragico-Cliché). Ajoutez-y des gimmicks mélodiques obsessionnels qui apportent une tonalité abstract, quelques sonorités acidulées, ainsi qu’une touch “IDM” dans la finesse des compositions, le tout masterisé par le spécialiste ès breaks Stazma, et vous obtiendrez un excellent 7 titres qui s’écoute aussi bien chez soi que sur un dancefloor. A noter la parution, toujours chez Kaometry, de la compilation Nerves of Times vol.2, sur laquelle on retrouve Le Perche Oreille mais aussi Monster X, Ruby My Dear, Bek ou encore Llamatron.

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top