Le top de début d’année de Meloman

Traditionnellement caractérisés par un calendrier de sorties moins intense, les premiers mois de l’année accueillent tout de même quelques perles : la preuve avec cette sélection de notre chroniqueur Meloman.

kromestar
Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 23 mars 2018 | 12:09

Traditionnellement, les premiers mois de l’année sont une période d’accalmie musicale. Passée la frénésie qui caractérise la fin d’une année, l’hiver arrive avec son cortège de semaines où les sorties s’égrènent plus lentement, en attendant le nouveau départ qui coïncide bien souvent avec le début du printemps. Cette année 2018 ne déroge pas à la règle, avec un calendrier de sortie moins intense, mais parmi lequel on décèle tout de même quelques perles : l’occasion pour notre chroniqueur Meloman d’en lister quelques unes, malencontreusement passées entre nos filets jusqu’à présent.


07. Nathan Fake – Sunder (Ninja Tune)

nathan fake

Un énième EP que sort Nathan Fake sur Ninja Tune. Enregistré en une seule prise et de la même manière que ceux qui l’ont précédé, c’est-à-dire en utilisant des équipements modestes, tels qu’un ancien cassette deck MARANTZ et un Akai cassé, pour un résultat étonnant.

Genre : Techno / Electronica
Date de sortie : 23 février 2018
Nombre de titres : 5
Une bonne raison pour l’écouter : l’Anglais persiste avec son style aérien et fantaisiste en prouvant encore une fois que les équipements utilisés pour enregistrer sont secondaires.

06. Sanjib – From Earth To Heaven (Lette Records)

Sanjib

Après avoir sorti deux EPs sur le label Lette Records, Sanjib sort son premier album sur ce dernier.
Sanjib n’est que le deuxième alias du producteur lyonnais connu aussi sous le nom de Jibis, figure de la scène techno française.
Avec son autre facette en tant que Sanjib, le Français nous livre un album sombre qui mêle bass, dub techno et ambient. Un album qui reflète beaucoup de profondeur et de recherche et qui monte en crescendo titre après titre. Un régal sonore riche et bon à découvrir.

Genre : dub techno / ambient
Date de sortie : 22 janvier 2018
Nombre de titres : 11
Une bonne raison pour l’écouter : même en connaissant les productions de Jibis, impossible de deviner qu’il s’agit d’un seul et même producteur.

05. Molécule* – -22,7° C (Because Music)

molécule

Tel un puriste, Molécule a dû passer cinq semaines au Groeland pour sortir cet album glacial, et il a fallu attendre trois années après la sortie de son album 60°Nord 43’, pour lequel il avait suivi le même processus créatif en passant cinq semaines sur un chalutier en pleine mer.
Le résultat est étonnant et l’album est une petite perle polaire, composée et enregistrée par ce Français qui n’a jamais cessé d’étonner dans tous les registres musicaux qu’il explore.

Genre : Techno / IDM
Date de sortie : 16 février 2018
Nombre de titres : 10
Une bonne raison pour l’écouter : découvrir le monde sonore nordique qu’a enregistré Molécule tel un coupeur de son, mêlé à une ambiance techno minimaliste comme sur le très poignant « Violence ».

04. Recondite – Daemmerlicht (Plangent Records)

recondite

Le cinquième album de Recondite, qui sort sur son propre label, est définitivement son album le plus cinématographique.
Recondite nous emmène tout au long de l’album dans une immersion totale, caractérisée par un aspect très orchestral et classique qui sonne plus comme une bande originale d’un film que comme l’album d’un artiste techno berlinois. C’est un album qui vient juste après la décision du musicien de revenir vivre dans sa ville natale et de s’éloigner de Berlin et de son intense vie nocturne.

Genre : downtempo hip hop / ambient
Date de sortie : 16 février 2018
Nombre de titres : 12
Une bonne raison pour l’écouter : une autre icône de la scène techno qui sort un album qu’on ne risque pas d’écouter dans un club.

03. Vacant: Origins (auto-produit)

Vacant

Premier album signé par le Londonien après trois EPs auto-produits et plusieurs singles.
Vacant, qui est issu de la scène underground anglaise, ne cesse de surprendre et le son garage n’a pas de secret pour lui.
Il signe avec cet album son entrée dans la monde des grands, un album qui reflète beaucoup de maturité mais surtout un monde sombre que l’on a envie d’explorer.

Genre : future garage / dark ambient
Date de sortie : 20 janvier 2018
Nombre de titres : 10
Une bonne raison pour l’écouter : c’est peut-être le successeur de Burial.

02. Danny Scrilla & Kromestar – Visions (Library Music)

kromestar

Premier LP que sort Kromestar, pionnier de la scène dubstep anglaise sur son label Library Music en collaboration avec l’Allemand Danny Scrilla, membre confirmé de la scène bass music et auteur de productions sur de grands labels tels qu’Amar, Cosmic Bridge ou Zamzam Sounds. Un album de 8 titres mêlant différents styles de bass music tels que le dubstep, le UK Garage ou le 160, unis par un son cosmique très futuriste.
Ce mini-album ressemble à une odyssée de l’espace, belle œuvre avant-gardiste à l’image de ces deux producteurs qui ne cessent d’enchainer les hits depuis des années. La complémentarité que l’on sent à travers cette collaboration est magique.

Genre : Bass music / 160 / dubstep / ambient
Date de sortie : 28 janvier 2018
Nombre de titres : 8
Une bonne raison pour l’écouter : le titre cosmique « Glare » qui fera plaisir à tous les fans de Pink Floyd, et la voix du légendaire MC Crazy D sur le titre « Like Thunder ».

01. Boomarm Nation Family: Family Album 2018 (Boomarm Nation Records)

boomram

Le numéro 1 du top n’est pas un album mais plutôt une compilation qui réunit les différents artistes du label américain Boomarm Nation. Ce label, encore très peu connu, ne cesse de produire des musiciens des différents coins du monde et dont la plupart sont déjà connus dans la scène bass music, à l’instar d’El Mahdy Jr., Titus12 ou E3.
Avec cette compilation de titres inédits le label commence l’année en force et annonce les couleurs de cette année 2018, une compile riche en musique et où on trouve des éléments très variés, du dub au hip-hop, avec en point commun le règne de la basse.

Genre : Dub / Experimental sound system music
Date de sortie : 1 janvier 2018
Nombre de titres : 20
Une bonne raison pour l’écouter : la richesse des sons et la domination de l’aspect musical, tout en mettant en valeur les fréquences basses comme fil conducteur.

Vous aimerez surement


Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/seeksick/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273