Luke Vibert – UK Garave Vol. 1

Avec UK Garave Vol. 1, nouvel album pour Hypercolour, Luke Vibert ouvre une fenêtre temporelle faisant vibrer un club anglais en pleine période rave.

Luke_Vibert

8.5

10

Par Mathieu Féchant
Publié le 10 juin 2017 | 8:30

Traversant trip hop , house légère, acid merveilleuse ou drum&bass intense, la discographie de Luke Vibert est un monstre multi-facette typiquement britannique. Peu d’artistes apparaissent à même de produire un album semblable à UK Garave Vol. 1, dernière oeuvre en date : tableau comique, cliché parfait d’une époque charnière des musiques électroniques, UK Garave semble vouloir faire vibrer l’intérieur d’un club anglais en pleine période rave. Deuxième sortie chez Hypercolour pour Luke Vibert, cet album se distingue par cette approche de mise en scène de la musique d’une autre époque.

Si cette sortie fait référence immédiate au passé, celle-ci se fait néanmoins sans refonte à la Lone ou effets nostalgiques à la Burial, mais avec le fun et la fraîcheur dont Luke Vibert est capable dans des styles côtoyés de longue date par l’artiste. Avec des samples mis très en avant, des sonorités marquées, l’album se positionne au coeur des courants rave ou acid pour créer une œuvre d’un anachronisme porteur et jouissif. Le jeu temporel se retrouve jusque dans la pochette, qui trouverait totalement sa place chez Unknown To The Unknown , ainsi que dans le titre UK Garave, jeu de mot parfaitement représentatif de l’album.

Les premières secondes du disque suffisent à exhaler cette ambiance caractéristique, qui prend un tour atemporel, avant de se répandre dans toutes les pistes qui suivent. Dès lors, tous les samples passent sous la main du producteur, des plus reconnus aux plus absurdes, alors que basses, rythmiques et leads font ressurgir cette sonorité house rapide, à la jonction entre rave, hardcore, UK Garage et house. Les breakbeats old-school de « Feel the Riddim » ou « Everybody », les basses acid de « Feel The Melody » et « Stop Gap », ou encore les rythmiques convoquant le UK Garage de la première heure de « U Can’t Touch That » ne sont ainsi que quelques éléments composant cette fenêtre vers le passé exprimant son enthousiasme. On retrouve cette même idée sur « Heard It All B4 », dont le titre illustre parfaitement le projet de l’album, avec un assemblage d’une demi-douzaine de samples différents contenant le terme  « house » qui relance cette soirée fictive sur une house breakbeat maîtrisée à la perfection.

Plus loin,« Clap Sing » nous offre un sourire immédiat avec ses samples de Prince, sourire qui ne nous quitte pas alors qu’arrivent, après plus deux minutes, les vocaux du classique « Intro » d’Alan Braxe. C’est ce genre de références, associées au don évident de Luke Vibert pour mener une composition, qui donne ici à chaque morceau des allures de bangers. Fondamentalement, UK Garave Vol. 1 pourrait donc être perçu comme un simple exercice de style pour un artiste n’ayant rien à prouver, mais la force de chaque titre, et son ambiance britannique précise et ciblée en font une sorte de cliché photographique parfait, autorisant tous les ponts stylistiques et rapprochements de genre.

Tracklist :

01. The Future
02. U Can’t Touch Dat
03. Back With Me
04. Heard It All B4
05. Everybody
06. Feel The Melody
07. Stop Gap
08. Clap Sing
09. Feel The Riddim
10. Pump

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top