Mary Velo – Kofun Era

Entre extase urbaine et rigidité militaire, Mary Velo signe une oeuvre anxiogène et déroutante des plus prometteuses.

gynoidd114

7.6

10

Par Ernest Jumble
Publié le 3 février 2015 | 15:16

Artiste canadienne expatriée à Berlin, Mary Velo s’offre le luxe, en toute fin d’année dernière, de proposer, après différents essais abstraits et ouvertement influencés, un EP démentiel à la croisée des sous-genres de la techno, rivalisant avec des artistes établis, solides et redoutés tels que Regis ou Oscar Mulero.
Le premier titre, éponyme, définit les contours d’une artiste sans paillette, exigeant créativité et efficacité sans outrance ou opacité. « Kofun Era » nous suggère une aventure avant-gardiste, un mantra électronique aux sonorités mixant subtilement l’urbain, le spatial et l’aquatique, servies par un beat tranchant et glacial.
« Spirit Resonance », titre second, s’emploie à recycler ledit beat, avançant progressivement, brutalement et froidement, tel une marche militaire, sur un champ de bataille parsemé d’explosions et de balles sifflant et rebondissant sur les vitres teintées d’un esprit dérangé et séditieux. On n’en voit pas l’horizon, et bien moins encore l’explosion finale, qui, bien qu’elle soit attendue, n’arrive jamais, laissant plutôt place à un beat de plus en plus agressif.
Beat repris dans le final, « Slave to the Sound », emporté par une note torpide et allongée, sorte d’ambient galactique et horrifique, les effets rythmiques qui s’y apposent ressemblant à de délétères parasites. Puis l’interlude, sibyllin, laissant deviner encore un renforcement du beat, impavide et invétéré.

Si Kofun Era se présente comme une œuvre anxiogène et déroutante, elle est loin d’être erratique, et sa kyrielle de beats s’amoncelle proprement pour former le scénario désiré par l’artiste, entre extase urbaine et rigidité militaire. Il est nécessaire de reconnaître que Mary Velo fera parler d’elle cette année, et que son album se présentera comme l’une des architectures les plus impondérables et fastueuses de 2015, si elle continue sur cette même voie.

Tracklist :

01. Kofun Era
02. Spirit Resonance
03. Slave To The Sound

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top