Mikal – Where They At

Poulain de chez Metalheadz, Mikal livre un EP correspondant à la ligne du label de Goldie : une drum&bass pointue mais dansante.

7.5

10

Par Martin Drazel
Publié le 13 février 2015 | 9:23
artworks-000102772541-6w5z4i-t500x500

Originaire de Suède, Mikal dispose d’une carrière assez classique pour un artiste drum & bass. Ayant signé ses premiers morceaux sur Sound Trax ou Utopia, rapidement repéré par Goldie qui lui offrira un EP sur Metalheadz en 2013, il est devenu l’un des poulains du label. Il revient aujourd’hui avec ce nouvel EP, dont le titre éponyme s’aligne parfaitement sur le renouveau jungle qu’a entamé Goldie ces dernières années. « Where They At » joue sur une caisse-claire sautillante qui s’imbrique délicieusement dans une basse profonde et ronronnante, pour se faire découper sauvagement par des samples jungle déformés au possible. Les deux morceaux de la face B sont un peu en deçà, notamment cette collaboration avec Nymfo. « The Chosen » n’est pas le morceau le plus original qui aie pu sortir sur Metalheadz, mais il possède néanmoins cette puissance inhérente à chacune des sorties du label. L’autre morceau à quatre mains, signé avec Riot, est bien plus novateur. Des onomatopées viennent ponctuer une structure s’inspirant du ragga, lancée par une vocale bien sombre affirmant qu’il s’agit ici du contrôle du peuple via les machines qu’ils utilisent. Un morceau très dynamique et tout à fait plaisant à mixer comme à écouter. La congrégation des têtes en métal persiste et signe : vecteur inflexible d’une drum & bass pointue mais dansante, le label de Goldie n’aura jamais dévié de sa ligne artistique, et c’est bien tout ce qu’on lui demande.

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top