Mogwai – Earth Division

Mogwai confirme son statut d’institution.

mogwai_earth_division

7.2

10

Par David Robert
Publié le 20 septembre 2011 | 19:15

Mogwai est une institution. Ni plus ni, ni moins. L’aura que possède ce quintette originaire de Glascow peut difficilement être remise en question, tant chaque album depuis “Young Team” en 1997 a marqué au fer rouge la scène Post-Rock. Alors comme pour tout colosse du genre, possédant un son largement reconnaissable, le changement s’avère être une grande prise de risque. Ce nouvel EP, sorti le 12 septembre (soit sept mois après l’album “Hardcore Will Never Die, But You Will”) sur leur propre label, à savoir Rock Action,  incarne cette évolution, même si les prémices se trouvent en amont.

Une paire de mains suaves sur un piano, des cordes frottées à coeur déchiré, le tout sur-élévé par quelques glocks, voilà ce que nous offre Mogwai en ouverture. S’il fallait faire la comparaison avec un des titres phares du dernier album comme “Rano Pano”, le morceau pourrait non pas faire office d’évolution, mais d’une parfaite révolution. “Hound Of Winter” ne vient pas bouleverser ce nouveau schéma : pas d’envolées de guitares saturées et d’explosions soniques en tout genre dont le groupe a le secret, la piste est une ballade rock-folk aux lignes de 6 cordes détachées de la fureur des larsens afin de revêtir leur plus simple appareil en acoustique, et avec un Stuart Braithwaite posant délicatement sa voix.
Et même lorsque le groupe impose à nouveau le déchainement de drones en spirales comme pierre angulaire d’un édifice diablement exaltant nommé “Drunk And Crazy”, c’est surement en astiquant moins de manches, l’électronique prenant une plus grosse part de ce nouveau gâteau. Habillé a peu de choses près de la même manière que son collègue à l’autre extrémité de la tracklist, “Does This Always Happen” ferme solennellement ce “Earth Division”.

Surprenant de part en part, ce nouvel EP voit le groupe s’aventurer dans des terres tantôt plus acoustiques tantôt plus électroniques, là ou son nom n’est pas inscrit dans le sol. Mais il n’en demeure pas moins riche et intéressant. Le prochain album sera donc peut-être plus que jamais attendu au tournant.

 

Tracklist :

01. Get To France
02. Hound of Winter
03. Drunk and Crazy
04. Does This Always Happen?

Vous aimerez surement


    Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/seeksick/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273