Monomite – Space Time Body And Soul

Mêlant des influences multiples dans une forme unie, à la fois riche et lisible, Monomite livre un EP d’une grande réussite pour Beat X Changers.

a2936307227_10

8.4

10

Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 19 février 2015 | 11:44

Membre de Beat X Changers depuis 2012, Monomite est un artiste à la formation complexe. Bassiste de formation, le Parisien a trouvé en la scène beats un point d’entrée dans les musiques électroniques, avant d’y découvrir la culture club. Membre du duo Pulkone, connaissant une reconnaissance croissante en live, il se démarque également par une vision organique dont témoigne ce nouvel EP.

Les choses sont clairement posées dès les premières secondes d’« Innocence » : plutôt que d’offrir une introduction destinée au DJing, laissant doucement filtrer le thème, Monomite fait immédiatement éclater une série de percussions roulantes. Proéminente, une ligne de basse léchée surgit du décor pour s’installer au premier plan, avant d’être rejointe par des motifs mélodiques travaillés par l’écho. Si le carcan est résolument house, l’ensemble se pare d’influences diverses : le funk déborde de la basse pour envahir tout le morceau, se mêlant à des inflexions rythmiques dignes de la bass music à la britannique. En toile de fond, un piano jazzy apporte la touche finale à un tableau à la composition hétéroclite, mais parvenant à unir ses différents éléments dans une visée commune.

Puisant dans le UK Garage, « Tap Water Jam Part 1 (Vibe Vibration) » confirme ces impressions : si le titre fait preuve d’une immédiate efficacité, plusieurs écoutes sont nécessaires afin d’en démêler les nombreux fils mélodiques et rythmiques intriqués dans une lancée commune. Le travail impressionnant sur les textures se fait ainsi visible, éclatant au grand jour.

« Momentum » laisse percer l’influence de la scène beats, au travers de ces percussions tombant toujours juste tout en laissant envisager un décalage imprévu, ces synthés granuleux soigneusement travaillés. Malgré une apparente simplicité de forme, la construction de l’ensemble fait à nouveau preuve d’une richesse remarquable. Cette tendance est une dernière fois démontrée par l’excellent « Atmosphere (Or Just A Day) », convoquant tonalités lunaires et pensives dans un même ensemble nocturne d’une grande réussite.

EP aux tendances et palettes multiples, tirant ses éléments de sources variées, Space Time Body And Soul impressionne par sa capacité à les unir dans une forme nouvelle mais très définie. A la fois immédiatement lisible et d’une richesse se dévoilant au fil des écoutes, la musique de Monomite parvient à créer un hybride inattendu sans rien perdre de ses différentes aspirations. Chapeau bas.

Tracklist :

01. Innocence
02. Tap Water Jam Part 1 (Vibe Vibration)
03. Momentum
04. Atmosphere (Or

Just A Day)

Vous aimerez surement

    1 Comment

    1. Féline Lux Barrandon 25 février 2015 at 3:13

      C'est dommage dans Innocence l'influence jazz est beaucoup trop présente à mon gout, du mal à accrocher. Le reste est cool.

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top