Mumdance & Logos – Genesis

Mumdance & Logos: pas de carcans, pas de limites, un modèle d’exploration aux sources mêmes de la bass.

Seeksicksound Mumdance Genesis

9.0

10

Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 10 novembre 2013 | 15:17

Lors de sa sortie, nous avions souligné à quel point le « In Reverse » de Mumdance & Logos méritait amplement sa place parmi les titres les plus audacieux de l’année. Sons systématiquement inversés, construction épisodique, le titre voyait les deux acolytes s’autoriser toutes les excentricités pour toucher leur cœur de cible.
Autant dire que nos neurones furent secoués lorsqu’au cours de leur show d’Août sur Rinse FM, Dusk et Blackdown (tenants de Keysound) jouèrent pour la première fois une version alternative du titre. Et de nous laisser dans une impatience grandissante, cultivée par la présence du titre dans les playlists d’un Ben UFO, dans l’attente de pouvoir enfin entendre cette nouvelle variante dans sa glorieuse intégralité.

 

Genesis EP, donc. Soit quatre titres pour asseoir un peu plus la mainmise de Mumdance et Logos sur la scène bass actuelle.
Comme un signal d’alarme, « In Reverse PIV » ouvre donc les hostilités. Là où la ligne de basse massive se faisait attendre plusieurs minutes dans l’originale, cette version VIP lui donne immédiatement le champ libre. Comme pour mieux signifier que le duo s’apprête ici à faire éclater les quelques contraintes qui se faisaient encore sentir jusque là. Sans prévenir, la section rythmique, frôlant la démence, vient annihiler toutes vos certitudes. Après un bref retour de cette basse rénégate, Mumdance & Logos poussent leur exploration plus loin encore, avec un nouveau synthé insaisissable, décalé, comme n’ayant que faire des sons l’entourant.

Et le tout tient. On touche réellement ici à une sorte d’aboutissement des logiques de la bass music, parvenant à une forme de liberté totale. Affranchi des carcans stylistiques, « Turrican 2″ pousse encore le jeu : le titre est réduit à son simple rythme, brut et déchaîné. Des pauses improbables, presque silencieuses, viennent espacer des assauts percussifs imprévisibles à base de kicks distordus.
Plus cadré, « Wut It Do » n’en est pas moins ravageur : montrant leur maîtrise des codes de la scène bass pour mieux les anéantir, les deux sèment le breakbeat autour d’infrabasses pures mais enfumées.
Après une telle tempête, « Truth » joue enfin l’apaisement, Mao remplaçant Logos au rôle de collaborateur pour l’occasion. Porté par des synthés éthérés qui ne devraient pas vous lâcher, et qui viennent enfin adoucir ces lignes rythmiques intriquées, toujours complexes, Truth s’affiche comme une réponse au In Reverse PIV, complétant le système que représente ce Genesis EP.

 

Que dire ? Ce maxi est en tous points remarquable. Chaque titre se présente ici comme détenteur d’une identité propre, mais éclaire aussi chacun des trois autres. Dégagés de tout cadre contraignant, Mumdance & Logos semblent au paroxysme d’une quête de liberté salvatrice aux fondements de la bass music. Dans le genre, il y avait longtemps que l’on n’avait pas vu mieux.

Tracklist :

01. Mumdance & Logos – In Reverse PIV
02. Mumdance & Logos – Turrican 2
03. Mumdance & Logos – Wut It Do (12″ Mix)
04. Mumdance & Mao – Truth

Vous aimerez surement

    1 Comment

    1. […] à la fin de ce Thousand Million EP qu’il serait dommage de s’en contenter : avec le Genesis EP de Mumdance & Logos, on tient là l’une des plus éminentes preuves de la liberté qui s’empare […]

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top