Niagara – São João Baptista

Le trio portugais Niagara signe son retour chez Príncipe avec un EP intrigant et hypnotique.

8.0

10

Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 28 octobre 2016 | 6:10
artworks-000187520977-zjqujr-t500x500

Depuis son premier EP chez Príncipe en 2013, le trio Niagara occupe une place originale au sein de la scène portugaise actuelle : à travers des sorties disséminées sur son propre label Ascender ou sur Príncipe, Niagara développe un son aux rythmiques carrées et aux sonorités funky. Après une série de CDr cette année, les trois acolytes reviennent avec un nouvel EP quatre-titres, qui marque une évolution de leur son. São João Baptista introduit ainsi de nouvelles influences dans la musique du trio : on trouvera des réminiscences jazz dans les notes égrénées de clavier d’un « Asa » se rapprochant de Tortoise, ou des inflexions presque krautrock dans l’excellent « Amarelo », porté par une basse puissante. La répétition règne en règle, emportant l’auditeur dans des cercles sans fin sur lesquels se greffent progressivement de nouvelles textures, de nouvelles nappes : « IV », probable sommet de l’EP, s’apparente ainsi à un exercice de style provoquant un progressif dérèglement des sens, autour d’une mélodie insistante et lentement modulée. « Laranja », étrange écrin percussif sur lequel se superposent des touches vaporeuses, s’impose finalement comme conclusion idéale d’un EP intrigant et original, qui témoigne – si cela était encore nécessaire – de la vitalité de la scène portugaise actuelle.

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top