Nicky Boy Floyd – Nicky Boy Floyd

Nicky Boy Floyd signe chez Substantial Audio un EP à l’esthétique propre, confirmant la faculté du label anglais à dénicher de nouveaux talents méconnus.

7.7

10

Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 13 mai 2017 | 10:10
Artwork - SA003

Substantial Audio récidive, quelques mois après nous avoir fait découvrir Repulsion avec un quatre-titres notable, en publiant le premier EP d’un autre producteur dubstep états-unien au son déjà développé, Nicky Boy Floyd. Là où Repulsion tirait de ses influences dans les franges les plus deep du genre un son qui en décuplait l’énergie, Nicky Boy Floyd a recours à des sons évoquant un dubstep classique, mais semblant placés sous vide. L’artiste produit ainsi un son minimaliste, dénué de toute substance superflue et recentré sur son essence. Après l’introductif « Wits », « Hybrid » est par exemple un wobbler décharné, réduit à un squelette de titre dubstep composé d’une structure rythmique simple et d’un wobble obsédant s’extrayant du vide. Nicky Boy Floyd sème le trouble, perturbant nos attentes : « Casualty », collaboration avec Diego, applique un minimalisme jusqu’au-boutiste, se concentrant sur une ligne de basse répétée avec d’infimes variations. Si l’effet est aussi surprenant que salutaire, on se réjouit de trouver avec « Maneuver », dernier titre de l’EP, un titre montrant que la musique de Nicky Boy Floyd ne se réduit pas à l’exercice de style : authentique perle, « Maneuver » maintient ce son restreint tout en adoptant une forme plus hypnotique, fondée sur la superposition de boucles élancées. Nicky Boy Floyd signe donc pour le troisième EP Substantial Audio un disque à l’esthétique propre, confirmant la faculté du label anglais à dénicher de nouveaux talents méconnus.

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top