Overlook – Smoke Signals

Œuvre d’une richesse intarissable, le premier opus d’Overlook est à placer au panthéon des classiques du genre.

Print

9.0

10

Par Martin Drazel
Publié le 10 avril 2017 | 11:12

Il n’aura fallu que cinq années à Overlook pour être la panacée des amoureux d’une drum & bass pointue et soignée. Après un premier maxi pour la série « Code of Honour » chez Samurai Music et diverses sorties sur des labels tout aussi prestigieux comme Horizons Music, 31 Records ou encore l’atypique Narratives Music, c’est chez UVB-76 qu’il signe son tout premier album, Smoke Signals, œuvre d’une richesse intarissable.

Introduit par « Unknown Transmission », sorte d’alarme de collision imminente, Smoke Signals révèle d’emblée son univers teinté de science-fiction et autres questionnements philosophiques. Jason Luxton s’est construit une renommée notamment grâce à son approche particulière du genre, naviguant entre minimalisme assombri et réminiscences de l’époque jungle intelligente. Son album se veut un éventail de ses attributs, à l’image de « River’s Edge » qui débute sur une structure rythmique simple pour l’accélérer, le tout enrobé de nappes stratosphériques et d’invectives rappelant l’attention de l’auditeur. L’album continue ainsi cette aventure au sein d’un monde à la fois lugubre et lumineux, entre-deux plutôt casse-gueule que manie l’Anglais à la perfection.
« Blue Rose » renoue avec les premiers amours de l’artiste, cette jungle précise dont Photek et Source Direct sont les fiers tenanciers. Luxton peut se targuer sans vantardise d’être l’héritier des légendes, tant sa capacité à composer des rythmes d’une exactitude mathématique est inimitable. Cela fait deux-trois ans que ce dépoussiérage de la jungle bat son plein, mais il va falloir encore beaucoup de travail aux prétendants du renouveau pour arriver au niveau d’Overlook. De nombreux exemples de son échappée arpentent Smoke Signals. On peut se pencher sur « Apparition » avec les patrons d’UVB-76, Ruffhouse et Gremlinz, « Into the Light » avec Cern, « Shadowplay » ou encore « Rogue Soul » avec Mono ; la constatation est la même : Overlook est bien au-dessus des autres dépositaires junglists.

Pourtant Jason Luxton ne s’est pas cantonné qu’à cet aspect de sa musique. Son opus est jonché d’essais expérimentaux, essais transformés avec brio par ce virtuose du beat. Ces moments de répit au milieu d’une jungle grouillante de créatures inconnues permet à l’auditeur de grandes bolées d’air (pas si frais que ça). On se laisse aisément embarquer par cette espèce de méditation étrange que procurent « Out of the Unknown » et l’enivrant « Traveling Without Moving », titres où la suspension de nappes perdues dans l’espace s’accouple avec d’audacieuses formes rythmiques. L’homogénéité de Smoke Signals vient de l’omniprésence de ces ambiances sur le fil, des nombreux samples teintés de S-F, éléments d’un tout qui génère cette sensation unique d’aventure fantastique, de traversée d’un autre monde. Même des titres rappellent d’anciennes sorties de l’Anglais comme « Who Is This Who Is Coming » ou « Nowhere Else to Go » s’imbriquent dans la narration de cette expédition en terre inconnue, ponctuée d’une inquiétante interlude. L’album se referme sur l’éponyme « Smoke Signals », outro axée autour d’une ambiance sombre, chemin de traverse vers de nouveaux territoires.

Smoke Signals est la réalisation d’un artiste autant à l’aise sur le travail rythmique qu’atmosphérique.
L’influence de cet album risque d’être en perpétuelle évolution durant les années à venir, car il possède le sceau du changement. L’amour d’Overlook pour le travail bien fait et son envie de laisser la qualité musicale s’exprimer au-delà d’une quelconque stratégie commerciale redore le blason d’une jungle vieillissante. Injecter tant de passion au sein d’une drum & bass quelque peu stagnante place Jason Luxton hors du circuit mais surtout en son centre, faisant de l’Anglais une figure incontournable pour qui se targuerait d’être un vrai junglist.

Tracklist :

1 : Unknown Transmission
2 : River’s Edge
3 : Blue Rose
4 : Out of the Unknown
5 : Who Is This Who Is Coming
6 : Apparition – ft Ruffhouse & Gremlinz
7 : The Dream Unfolds
8 : Nowhere Else to Go
9 : Traveling Without Moving
10 : Into the Night – ft Cern
11 : Shadowplay
12 : Rogue Soul – ft Mono
13 : Smoke Signals

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top