Pachanga Boys – Girlcatcher

Girlcatcher a été mis au point en guise d’elixir d’amour.

CS1890784-02A-BIG

8.1

10

Par David Robert
Publié le 8 janvier 2012 | 19:53

Légende urbaine avérée, le seul fait d’être placé derrière les platines suffit amplement pour se trouver un(e) partenaire du sexe opposé (ou pas) durant une soirée. Autant dire que Rebolledo et Superpitcher, alias Pachanga Boys, n’ont pas grandement besoin d’aide dans ce domaine. Mais c’est pour tout ceux qui restent indéfiniment de l’autre côté de la scène, sur les planches du club que les deux hommes se sont rassemblés dans leur laboratoire qu’est le label Hippie Dance hébergé par Kompakt. Et en guise d’élixir d’amour, ce “Girlcatcher” a été mis au point.
Alors, les effluves sonores qu’il dégage sont-elles réellement propices à l’arrivée d’un coït ?

Difficile de répondre par du positif avec les élucubrations espagnoles incompréhensibles occupant l’espace sonore de “Black Naga” sur une rythmique rugueuse. Voilà qui aurait pu être hypnotique sur le papier, à l’image d’un Wolfgang Voigt et son “Kafkatrax”, mais non. Idem pour “Thunder Scat”. La seule question que l’on se pose à l’écoute des babils enfantins qui y sont débités, c’est quelles drogues ont pu prendre Superpitcher et Rebolledo dans leur revival hippie pour enfanter le morceau (quoique, on penchera du côté du LSD).
Il ne sera donc pas évident, même pour la plus séduisante des personnes, de mettre la main sur quelque chose d’autre que sa propre main dans ces conditions. On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre.
Heureusement un dernier morceau figure sur la tracklist. Et bon dieu, quel morceau : sur ses élans rythmiques dansants, “Time” est une envolée suave propulsant corps et âmes en binôme dans une danse charnelle au possible. Quinze minutes qui pourraient durer tout un tour de cadran sans le moindre soucis.
Autant dire que s’il reste encore ne serait ce qu’un(e) seul(e) damoiselle/damoiseau sur la piste de danse, vous ne finirez pas la soirée seul(e).

Tracklist :

1. Black Naga
2. Thunder Scat
3. Time


Vous aimerez surement

    1 Comment

    1. sibannac 23 janvier 2012 at 9:40

      Mais sur quel planète habite il ?

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top