Perc – The Power And The Glory Remixed

Pièce musicale aliénante, cet EP s’érige en incarnation du Mal.

a0863619174_10

7.9

10

Par Thomas Renauld
Publié le 21 mai 2014 | 11:47

Perc nous a livré un album des plus abrasifs en ce début d’année, alliant richesse de production et violence démentielle. Il semblait donc logique, presque naturel, que ce dernier ait déniché les trois remixeurs tout aussi décapants que sont Tessela, Clouds et Untold pour pérenniser son oeuvre. A la seule vue des noms des trois producteurs, le ton de cet EP de remixes qui s’annonce électrique est donné.

 

C’est donc Tessela qui ouvre le bal, et cela aurait difficilement pu être mieux choisi. Officiant dans un breakbeat réduit à sa plus simple expression, cette relecture de « Take Your Body Off », hymne rave qui a déjà fait le tour des clubs en ce début d’année 2014, laisse l’auditeur seul avec ces percussions hypnotiques et débridées. Le caractère ambivalent de ce morceau, paradoxalement aussi frustrant – de par sa structure simple – que libérateur – de par la nature des sons qu’il dégage -, le rend terriblement addictif. Le cri de détresse provenant du morceau original finit d’enfoncer le clou et la lucidité qui nous transperçait jusque là s’efface radicalement pour laisser place à l’exploit d’Untold.

Dans cette apocalypse sonore, Jack Dunning réussit à exceller là où il avait déjà brillé en début d’année avec son Black Light Spiral : le co-fondateur d’Hemlock Recordings mène à bien la fusion entre musique noise et aspirations club. Par l’intermédiaire d’un beat ravageur, Untold joue avec les distorsions pour créer des spectres de mélodies hantées. La fin du morceau approche et les effluves dansantes du morceau se dissipent au fur et à mesure que l’effondrement sonore et lumineux s’installe ; il est l’heure pour Clouds de prendre le relai dans cette ambiance déjà bien délabrée.

Bien qu’efficace et convaincant, ce dernier morceau fait pâle figure face aux deux premiers essais de Tessela et Untold, meurtriers. La formule se veut ici fâcheusement plus classique. Si le caractère industriel de ce remix semble seoir à merveille à l’esprit torturé et sombre de Perc, cette version de « Dumpster » frôle parfois la caricature de la techno d’usine que chérit Clouds.

Au bout du compte, cet EP atteint les sommets espérés au moment de l’annonce des noms des artistes chargés de parachever l’oeuvre que représentait The Power And The Glory, malgré une semi-déception nous venant du morceau de Clouds. Cet EP constitue une forme poussée de l’aliénation dans laquelle l’Homme aime à se corrompre. Ce disque est mauvais et cela fait du bien, malgré tout le Mal qu’il incarne.

Tracklist :

01. Take Your Body Off (Tessela Remix)
02. Bleeding Colours (Untold Remix)
03. Dumpster (Clouds Remix)

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top