Perc & Truss – Spiker

Deux figures de la techno anglaise réunies : rave on !

SeekSickSound - Perc Truss Spiker

7.8

10

Par Alexandre Aelov
Publié le 16 septembre 2013 | 18:07

Perc, Truss, deux figures de la techno anglaise devenues en quelques années des acteurs incontournables du côté brutal de la chose. Alors vous vous direz peut-être : pourquoi parler de grosses sorties du genre ? Pour deux raisons. L’une, parce qu’on aime ça (ok, c’est pas très objectif). Deuxièmement, parce qu’il est toujours bon de prendre le pouls des figures montantes afin de s’assurer qu’elles ne chutent ni dans la répétition ni dans l’insipide. Et pour le coup, on est pas déçus.
Après un été délirant qui aura vu se succéder les EP de Forward Strategy Group et de Sawf, aussi étonnants que réussis, frappant là où on ne les attendait pas (respectivement dans la mélodie et l’abstraction), c’est au tour du boss du label de mettre sous presse une collaboration avec Truss pour le deuxième volet des éditions limitées de Perc Trax.
 

Le premier EP de cette série était une compilation de remixes de Matt Whitehead, et marquait le dernier acte musical de Truss sous son alias MPIA3. On aurait pu alors se dire qu’il n’aborderai plus les rives de l’acid et de la hardcore. Perc, de son côté, nous confiait en interview « qu’il y aura un tournant radical par rapport à ce qui se fait le plus en matière de drone/dub techno ces temps-ci » dans sa production.
Bingo. A New Brutality avait annoncé la couleur, et ici on ne badine pas avec la violence : Spiker est une collection de trois tracks enregistrées live, sans deuxième essai, sans traitement après coup.

Clapacid attaque dur, se développant très rapidement sur une ligne rythmique tout ce qu’il y a de moins fluide, avec des dissonances rappelant fortement les remixes de A is for Acid dont on parlait plus haut. La brutalité apparente, si on admet qu’il s’agit d’une pure session live, est malgré tout finement maîtrisée. Spiker durcit encore le ton, incluant des éléments métalliques qui rappellent fortement l’EP Ganymede de Truss ou des tracks comme Jmurph sur l’album Wicker and Steel de Perc.
Acid, métallique, brut, bétonné. Broken, probablement la track la plus tendue de l’EP est une sorte de condensé schizophrène de tous les éléments cités au-dessus, constamment dans la retenue, se déchaînant pour se rétracter, un final sauvage et autodestructeur.
 

Shifted disait au sujet de la violence de Truss dans MPIA3 : « Si tu veux faire une musique dure et brutale, parfait, mais ça doit être brutal pour une bonne raison ! Ca ne sert à rien de se lancer là-dedans sans but, sans une esthétique, une idée précise derrière tout ça. » Le pari est gagné. Sur le papier et dans les fait, une puissance, une violence sèche. La rencontre météoritique de deux univers perfusés d’influences radicales qui ne laissent rien à l’écart. Le tout dans un format vinyle transparent à l’artwork soigné. Perc Trax se porte bien. Rave on !

 


 

Tracklist:

A. Clapacid
B1. Spiker
B2. Broken

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top