Pinch b2b Mumdance – Pinch b2b Mumdance

Pinch et Mumdance livrent un mix magistral, marquant d’une pierre l’avènement de producteurs poussant le hardcore continuum dans de nouveaux retranchements.

Pinch b2b Mumdance

9.5

10

Label

Genre

Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 20 août 2014 | 10:33

Deux EPs solos incroyables pour Unknown To The Unknown et Rinse, un EP collaboratif pour Tectonic en compagnie de Pinch, directeur du label : voilà le bilan de Mumdance en 2014 jusqu’à présent. Entraînant les producteurs qu’il côtoie dans sa folie rythmique tout en repoussant systématiquement ses propres limites, le producteur anglais s’impose indéniablement comme l’un des artistes essentiels de l’année.

Les choses ne sont pas moins glorieuses pour le sus-cité Pinch : avec son nouveau label Cold, dont les premiers EPs ont récemment été regroupés sur une compilation de tout premier ordre, le pionnier du dubstep a su se replacer à l’avant-garde des musiques électroniques britanniques en mettant en lumière des jeunes producteurs distillant des hybrides nouveaux de grime, dubstep, techno et UK Funky. Autant dire que pour nos deux protagonistes, ce mix collaboratif aux allures de manifeste prend la forme d’un parachèvement du travail mené jusqu’alors.
Dans la présentation du mix Pinch b2b Mumdance, chacun des deux DJs replace en effet cette heure de musique dans la lignée du fameux hardcore continuum, liant les genres apparus successivement outre-Manche, le UK Hardcore laissant la place à la jungle, laissant sa place au drum&bass, et ainsi de suite. Ce mix éponyme serait ainsi une nouvelle étape dans ce processus historique, donnant à entendre un nouvel état d’avancement du continuum, une nouvelle étape d’expérimentation prête à accoucher de codes nouveaux, comme cela fut le cas avant l’apparition de la jungle, vers 1993, ou du dubstep au début du siècle.

 

Le programme s’annonce donc des plus ambitieux ; sans ambages, Pinch et Mumdance s’en acquittent néanmoins à la perfection, sachant concrétiser chaque détail de leurs intentions. La tracklist seule laisse émerger un petit groupe de producteurs éclectiques mais partageant une même vision : si le set regorge de pistes écrites par les deux DJs, Logos, Ziro, Alex Coulton ou Asusu de chez Livity Sound figurent aussi au compteur.
Les premières minutes du mix nous introduisent dans cette toundra musicale : nappes atmosphériques et beat martial laissent progressivement filtrer des rythmiques plus complexes et intriquées, appuyant des infrabasses se frayant un chemin sans précipitation, reprenant avec lenteur leur trône de plomb.

Comme lors de leur set Pinch b2b Mumdance au Batofar il y a quelques mois, nos deux hôtes vont alors s’attacher à un jeu de construction et de déconstruction, laissant planer une tension sur plusieurs minutes avant de la relâcher au biais de déflagrations rythmiques sans répit. Alors que les premiers titres laissent place au « Obsession (The Possession) » de Pinch et à son lancinant martèlement, puis au remix du même morceau par Shed, donnant à entendre un premier beat cadré, se profile ainsi la gueule du monstre : deux minutes à peine plus tard, l’extraordinaire « The Sprawl » de Mumdance, issu de son EP pour Rinse, fait ainsi éclater ce miroir en une myriade de fragments rythmiques successifs, réarrangeant les sons en une infinité de combinaisons nouvelles.

Chaque titre s’apparente dès lors à une nouvelle proposition, prenant position dans un ensemble ouvertement tourné vers l’avenir. Au-delà d’une nouvelle version de « Turbo Mitzi » et d’un remix par Pinch du « Legion » de Mumdance & Logos, le plus bel indice en est probablement cet halluciné remix du classique « Buck & Bury » d’El-B signé de la main de Ziro : l’original – l’un des titres ayant marqué la transition du UK Garage vers le dubstep et le grime – vient se fracasser contre le prisme du producteur, les vocaux initiaux se heurtant à un mur de percussions et de basses sans limite.

Au gré des titres, les échos de trente années de musiques électroniques britanniques apparaissent ainsi de manière éparse, traçant un arrière-plan sans jamais distraire un regard porté vers l’état actuel de la scène : les pads introductifs du merveilleux « Doom » de Mumdance évoquent ainsi ceux de nombre de titres jungle, avant de se dissoudre dans la frénésie du VIPinch Mix de « Legion ». C’est que derrière ces permanentes restructuration, le mix affiche une cohérence sans faille, sachant parfaitement tisser un crescendo d’intensité, avant de le laisser rugir en fin de mix. L’inédit « Bagleys (Reese Tool) » de Mumdance & Logos en signe l’introduction, avec une cathédrale de basses distordues condensant toute la tension accumulée jusqu’alors. La violence peut dès lors éclater : après une version de « Turbo Mitzi » à la puissance décuplée, c’est surtout une autre dubplate de Mumdance & Logos qui marque l’anéantissement de toute frontière. Implacable et sans répit, « Move Your Body » suscite tout autant l’effroi que l’admiration, assaillant nos synapses avec ses enchaînements de rythmes saccadés. On ne s’en remettra pas : les dernières minutes du mix ne pourront que suivre ce choc sans démériter, étirant son magnétisme jusqu’aux toutes dernières notes du « No Skyline » de Logos.

 

Nous l’écrivions déjà il y a un an au sujet de la compilation « This Is How We Roll » de Keysound Recordings : quelque chose se passe outre-Manche. Une nouvelle forme musicale semble sur le point d’émerger, marquée par les expérimentations de producteurs refusant une simple reproduction de schémas établis. Tout comme la compilation de Keysound, ce disque en est un témoin sans faille. Rarement aura-t-on vu une réalisation aussi parfaite des intentions d’un mix, combinée à un contenu musical magistral. A l’heure où l’intérêt des mix CDs est remise en cause par certains, en voici un dont l’utilité ne présente aucun doute, marquant d’une pierre l’avènement d’artistes prêts à pousser le hardcore continuum dans de nouveaux retranchements.

 

Tracklist :

01. Logos – Savanna Overlord
02. Alex Coulton – Sinners
03. Pinch – Obsession (The Possession)
04. Pinch – Obsession (The Possession) (Shed Remix)
05. Mumdance – The Sprawl
06. Pinch – Down
07. El-B feat Juiceman – Buck & Bury (Ziro Remix)
08. Nurve – Wrong Number
09. Mumdance – Doom
10. Mumdance & Logos – Legion (VIPinch Mix)
11. Pinch & Mumdance – Noctis
12. Asusu – Velez (A Made Up Sound Remix 2)
13. Pinch & Mumdance – Whiplash
14. Mumdance & Logos – Bagleys (Reese Tool)
15. Pinch & Mumdance – Double Barrelled Turbo Mitzi
16. Mumdance & Logos – Move Your Body
17. Ipman – Ghostrunner
18. Pinch & Mumdance – Lucid Dreaming
19. Logos – No Skyline

Vous aimerez surement

    1 Comment

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top