Plaster – Mainframe

Un manifeste de futurisme old school qui mélange synthés 80s et IDM breakée.

7.5

10

Label

Genre

Par Benjamin Dierstein
Publié le 8 janvier 2016 | 16:23
Plaster

Projet solo de l’italien Gianclaudio H. Moniri depuis que Giuseppe Carlin a quitté le projet, Plaster évolue loin des hypes depuis ses débuts en 2008, à contre-courant des tendances. Ce nouvel album, volontiers régressif, marque son retour sur le label ukrainien Kvitnu, après un passage chez Brainstorm Lab ou Stroboscopic Artefacts. Synthés glacés, rythmes breakés, références tribales new age, Plaster mixe ses influences dans une sorte de vision nostalgique du futur, baignée dans les sonorités 80’s. Du mur de nappes de Lucubra au final emphatique de Coiled Heart, en passant par les kicks industriels de Cluster System ou le piano grave d’Omega, le synthétiseur est roi et donne le ton sur cet album qui n’est jamais très loin de la B.O. de film, quelque part entre Eric Serra et Blade Runner revisité à la sauce IDM.

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top