Plastikman – EX

Si l’attente générée par un nouvel album de Plastikman dépasse souvent l’entendement, EX ne laisse finalement qu’un arrière-goût amer.

R-5778417-1402406763-7930

5.0

10

Label

Genre

Par Martin Drazel
Publié le 13 août 2014 | 9:05

L’attente générée par l’annonce d’un nouvel album de Plastikman dépasse souvent l’entendement. Il en va de même pour ce dernier épisode, même si EX est bien loin de satisfaire l’espérance placée en lui. Loin de vouloir pointer du doigt l’attitude de Richie Hawtin, souvent critiqué ces derniers temps, notamment lors de DJ sets quelque peu ridicules (les vidéos traînant sur le net faisant foi), nous préférons ici nous concentrer sur la musique.

 

Le format sous lequel l’album est présenté laisse tout d’abord sceptique, notamment pour la version vinyle. En effet, il est assez étrange d’avoir découpé une performance live pour en tirer un album, dont les morceaux sont séparés et nommés, la plupart des enregistrements live s’écoutant d’une traite, et étant rarement découpés ainsi. Et ce, d’autant plus que tous les morceaux comportent des petites astuces de mix dont on se passerait bien, principalement cette coupure du pied et de la basse qui vient systématiquement desservir toutes les compositions. N’importe quel DJ s’arracherait les cheveux alors que le morceau coupe le kick de lui-même en plein milieu d’un calage. Qu’en est-il alors de la musique elle-même ? Eh bien justement, elle ne rattrape pas forcément les premiers doutes émis face au format et à la paresse d’avoir retraité les morceaux pour qu’ils deviennent les éléments d’un album.

Toutes les compositions donnent une impression de déjà-vu, voire d’une solution de facilité. Les drones sont connus, le traitement de basse est le même que dans Consumed ou Closer, la lead d’acid n’a toujours pas changé, et le pack rythmique sent le recyclé à plein nez. Certes, on ne peut pas renier la qualité musicale des productions, Richie maniant avec la même excellence qu’auparavant les agencements et la cohérence de son projet (« EXtend » ou « EXpire » sont de bons exemples de cette science d’un univers sonore). Néanmoins, il manque cet aspect novateur et rafraîchissant qui définissait l’œuvre de Plastikman. Ici, on tourne un peu en rond, on se lasse vite et l’on finit par se demander où est donc passé ce petit martien biscornu qui a fait les beaux jours de la minimale.

La performance en elle-même vaut malgré tout le détour. Considérer que tout l’album est un enregistrement continu d’une heure permet d’en comprendre l’intérêt. Pris séparément, les morceaux sont très simplistes et déjà entendus (en plus d’être, souvent, inmixables). Dans son ensemble, « EX » produit une sensation de chute, sorte de spirale étrange dans laquelle se mélangent basse sourde, rythme techno entêtant et ambiances hypnotiques. En cela, l’univers de Plastikman garde toute sa cohérence d’un album à l’autre, ces différents éléments ayant toujours été au cœur de sa musique. Mais c’est un couteau à double-tranchant, dans le sens où l’on aurait peut-être apprécié autre chose de la part de l’ancien patron de M_nus : quelque chose de nouveau, de révolutionnaire. L’artiste ayant déjà prouvé sa capacité à défricher les recettes communément admises, il est bien dommage de le voir tomber dans la reproduction de sa propre recette.

 

On pourrait longuement déblatérer sur le pourquoi du comment. Est-il possible que tous les accidents de parcours (on pense notamment au vol honteux de son matériel il y a quelques années) l’aient amené à choisir cette solution de facilité ? Ou bien Richie, ne voulant pas attendre encore avant d’avoir une actualité pour son projet Plastikman, aurait-il sorti à la va-vite cet enregistrement live, plutôt que de prendre le temps de composer un album ? Les spéculations vont bon train. En attendant, l’album laisse un arrière-goût amer, entre lassitude et déception. On espère sincèrement que le prochain projet de ce grand monsieur qu’est Hawtin sera à la hauteur de sa réputation, car ce « EX » sonne bien trop transitoire pour laisser une empreinte digne de ce nom…

 


Tracklist :

01. EXposed
02. EXtend
03. EXpand
04. EXtrude
05. EXplore
06. EXpire
07. EXhale

 

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top