SSS Playlist #015 : Focus sur Rephlex Records

10 titres qui résument l’incontournable label co-fondé par Aphex Twin à l’heure où celui-ci prépare son grand retour.

Par Benjamin Dierstein
Publié le 27 août 2014 | 13:36

A l’heure où Aphex Twin prépare son grand retour, après l’exhumation d’un vieil album de Caustic Window puis l’annonce bien marketée de son nouvel album sur Warp, son label Rephlex continue de vivre au gré de ses nombreux sublabels. A l’occasion de la prochaine soirée Mutant Area (par Tripalium Corp) qui place le label en son centre avec Black Devil Disco Club et Global Goon, il nous est apparu bien venu de livrer une playlist Rephlex Records.

Créé en 1991 avec la complicité de Grant Wilson-Claridge, alors qu’ils étaient jeunes djs du côté du Newquay, le label s’est défini en quelques années comme l’une des maisons phares pour les musiques électroniques déviantes, aux confluences de l’acid, de la jungle et de l’IDM. Plebiscité par son créateur pour ses premières sorties (sous les alias AFX ou Caustic Window notamment), Rephlex s’est ouvert dès ses premiers pas à quelques génies qui feront parler d’eux, à l’instar de µ-Ziq (bientôt patron de Planet Mu), Drexciya (l’un des façonneurs du son de Detroit), The Kosmik Kommando, Luke Vibert ou encore Squarepusher.
Après avoir mis à jour toute une génération de jeunes trifouilleurs de sons (Cylob, DMX Krew, Bochum Welt, Ovuca / Aleksi Peräla, D’Arcangelo, Leila, Global Goon, Bogdan Raczynski), ses rééditions de Black Devil Disco Club ou 808 State achèveront d’en faire un label incontournable de l’histoire des musiques électroniques.

 

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top