[Premiere - Ambient] Bolt Ruin remixé par Siavash Amini dans « The Crosshatch »

Lorsque des spécialistes du sound design se penchent sur Bolt Ruin, on obtient Obriultn, réinvention de son debut album éponyme. Voici le morceau de Siavash Amini

Obriultn 3000x3000px
Par Julien Smith
Publié le 25 mai 2020 | 10:18

Le 29 mars 2019 sortait le premier album de l’artiste belge Bolt Ruin, spécialiste d’une ambient deep et enveloppante qui partage des line-ups avec Toxe, Amnesia Scanner, Aïsha Devi ou encore Blanck Mass. Cette succession d’atmosphères sombres et cinématiques au sound design travaillé se prêtait naturellement à une série de remixes à paraître sur Circuits (Consouling Sounds) le 29 mai prochain, et le panel d’artistes qui s’y sont livrés a de quoi impressionner. On y retrouve notamment Obsequies (Knives, Tobago Tracks), bod [包家巷] (sous son alias Piano Princess), ou Bolt Ruin lui-même. Pour cet album de relectures intitulé Obriultn, chaque artiste détruit totalement les stems des morceaux originaux, donnant lieu à six titres totalement nouveaux.

C’est le travail de Siavash Amini que l’on vous propose d’écouter ici. Cet artiste iranien, habitué des sorties sur Opal Tapes mais aussi passé par Umor Rex ou Hallow Grounds, nous donne à écouter une track habitée, où les éléments sonores se relaient en se chevauchant : vastes appels d’accords, grattements irréguliers, nappes sonores frémissantes… La construction du morceau s’inspire du roman de China Miéville « The City and the City ». « C’est l’imagination sonique de la traversée d’une ville à une autre. Un appel à la transgression qui a de très mauvaises conséquences pour le contrevenant, mais qui pourrait être psychologiquement à la fois terrifiant et rédempteur. »

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top