[Premiere] Le grime fantasmagorique de remnts avec « internet ain’t real », morceau-titre de son EP pour Simply Deep

Simply Deep nous fait découvrir le grime mélodique de remnts, peuplé d’arpèges irréels et de percussions frénétiques : on vous livre le morceau-titre en avant-première.

artworks-000458409918-0nohei-t500x500
Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 28 décembre 2018 | 12:29

Tout au long de l’année 2018, Simply Deep aura alterné entre valeurs sûres et newcomers des plus prometteurs pour mieux retracer sa propre esthétique, située aux confins des genres, entre références affirmées aux canons de la bass music, hybrides novateurs et autres propositions décalées. Le label britannique, géré par Aerotonin, Opus et Defiant, poursuit donc son parcours avec une dernière sortie pour cet exercice, premier EP d’un jeune producteur énigmatique mais promis à plus d’attention au cours des prochains mois : remnts.

Celui-ci dévoile avec internet ain’t real une vision bien personnelle du son grime : une touche onirique ou fantasmagorique, où se multiplient arpèges irréels, percussions frénétiques et sonorités ancrées dans le genre. Un son original, décalé par rapport aux attentes, mais tout aussi efficace, comme le montre notamment le remix du morceau-titre par Defiant, qui replace les textures du titre initial dans le cadre du club. C’est justement ce morceau-titre, parfaite illustration du style de remnts, que l’on vous offre aujourd’hui en avant-première : d’entrée de jeu, ces arpèges prolifèrent, s’agrègent les uns aux autres, avant que ne s’installe un lit de percussions dévastateur mais lointain, laissant toujours le premier plan à ces tableaux mélodiques qui dressent l’aspect cybernétique du titre. Une grande réussite, surtout pour une première sortie.

Vous aimerez surement

Leave a comment

Articles populaires

Chargement des articles...
Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

Back to Top