[Premiere] « Playful Sons » de Horzin, second titre de son album pour Last Embassy

Last Embassy nous présente Horzin et sa techno industrielle lente et captivante, dans un nouvel album dont on laisse défricher le second titre.

horzin
Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 7 octobre 2019 | 11:15

L’année dernière, Last Embassy faisaient leurs débuts avec Colour Of Ashes, première compilation qui marquait déjà la scène hexagonale de son empreinte discrète mais distincte, autour d’un son techno volontiers bruitiste, souvent caractérisé par une lenteur obsessionnelle. Un an après, le constat ne sera pas infléchi par Homesick, nouvelle sortie pour laquelle le label fait preuve de ses talents de défricheur, en dénichant un jeune talent en la personne d’Horzin. Prévu pour le milieu du mois, Homesick dévoile les contours d’une techno lente et industrielle, qui nous englue dans ses vapeurs machiniques et sombres. Un son captivant, que l’on observe par exemple sur « Playful Sons » : deuxième titre de l’album, il s’agit aussi de l’une des matérialisations les plus réussies de cette esthétique du producteur, condensant sur cinq minutes tout ce que l’on apprécie sur l’ensemble de l’œuvre.

Vous aimerez surement

Leave a comment

Articles populaires

Chargement des articles...
Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

Back to Top