rAHHH – Ones

rAHHH nous fait regretter les beaux jours d’été et nous introduit à son univers singulier, entre dancehall et influences pop.

8.1

10

Par Lisa Haouat
Publié le 6 novembre 2017 | 11:51
a0714156748_10

Auteur d’une série d’edits flirtant tour à tour avec le dancehall, le UK Funky et le grime, le producteur londonien rAHHH rejoint aujourd’hui Gobstopper Records pour y sortir son premier EP, duquel se dégagent les mêmes côtés frais et bon enfant qu’on pouvait retrouver dans ses précédentes productions. Nous entrons donc dans Ones avec « Dog Days », titre régressif, aux vocals et riffs de guitare entêtants dont on ne saurait se défaire, tandis que « Ones » nous laisse une saveur douce-amère en bouche, alternant entre doux moments d’accalmie et rythmiques dancehall sèches. De la même manière, « Ends » navigue entre deux eaux, laissant tout d’abord place à un quasi silence duquel s’extirpe quelques notes ainsi que des gazouillis et des murmures, avant de nous agiter sur une rythmique rebondissante. L’EP finit sur « Clouds » : cotonneux et traînant, il parvient à nous relaxer aussi bien qu’il nous amène à la danse. En quittant cet EP, nous regrettons alors la saveur des jours d’été, qui nous semblent désormais bien loin. Cette sortie sur la maison Gobstopper permet à rAHHH d’affirmer et d’affiner une identité musicale bien à lui, baignée de soleil et nichée quelque part entre dancehall et influences pop légères. Ones confirme donc la direction entreprise par le label de Mr. Mitch qui, en continuant de mettre en lumière de nouveaux producteurs, semble avoir encore de beaux jours devant lui.

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top