Ras G – Back on the Planet

Ras G parvient une fois de plus à nous donner un aperçu de son monde inconscient…

ras_g_070313

7.5

10

Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 15 août 2013 | 13:09

Une précision semble essentielle avant d’entamer l’écoute de la nouvelle offrande de Ras G : ce dernier format s’intitule Back On The Planet, et non Back On Planet Earth. Car s’il est certain que l’on retrouve ici des territoires chers à l’artiste, ceux-ci semblent bien éloignés de ceux que l’on a par ailleurs l’habitude de cotoyer.
Le chaos de percussions, de samples de voix et de notes de pianos qui nous accueille sur la première piste, s’apparente donc à l’atterrissage – dans une autre galaxie, au minimum – sur l’astre de l’Angeleno pour son retour chez Brainfeeder.

Dès lors, s’il n’est plus question de parler de chaos face à cette succession de beats finement ciselés, toutes les préconceptions semblent également bouleversées : les titres démarrent et s’arrêtent sans prévenir, décollent à l’improviste, ou stagnent sans plus de précision. Une sensation de flottement généralisé s’installe face à ces mélodies alternant entre le zen et le cosmique, chevauchant des rythmiques aux cadres variés, du traînant Along the Way à l’enchaînement One 4 Kutmah / Culture Riddim risquant de secouer plus d’une tête.

 

Clairement, l’enchaînement de ces seize pistes peut dès lors susciter une certaine sensation de fouillis informe, sans cohérence interne. Pourtant, le travail derrière chaque son, chaque séquence finit par éclater, mettant en lumière l’organisation mise en œuvre par Ras G. Car si les thèmes apparaissent ici très divers, une atmosphère unique transparaît de part et d’autre. Le planant OMMMM est à cet égard à l’image du disque : disjoint, bricolé et rafistolé à la hâte, sa mélodie toujours à deux doigts de lâcher complètement le reste de l’ensemble rythmique, le titre parvient à tenir grâce à son atmosphère ultrasidérale constante.

Cette impression est accentuée par le fait qu’au-delà de l’espace, ce Back on the Planet s’affirme également comme hors du temps. Si la démarche de Ras G est résolument actuelle, il est également clair que chaque son, chaque clic transpire ici le vintage. Fêlures, craquements et autres samples roots (« Ridiiim full o’ culture y’aaaaall ») sont ici légion, parsemés à travers le disque comme pour mieux en troubler la perception.

La plus grande réussite de Ras G est alors de parvenir à trouver l’équilibre entre la conception de beats accrochant l’oreille et la réalisation d’un album doté d’une cohésion. Car si les premières écoutes ne lèvent que peu le voile sur ce monolithe spatial, on finit par sentir l’aura propre à chaque titre.
Tout, bien sûr, n’est pas ici indispensable au sein de ces seize pistes. Mais du trippant All Is Well à un Asteroid Storm semblable à l’exploration d’une bande radio extraterrestre, du ravageur Been Cosmic à un mystérieux Ancestral Data Bank percussif, chacun devrait ici trouver son compte de rythmes slow-motion, sons parasites et autres samples cachés de Madvillain.
 

On pourra regretter de ne pas trouver ici de titre aussi imparable qu’un Crenshaw Bus par le passé. Qu’importe. Ras G parvient une fois de plus à nous donner un aperçu de son monde inconscient, celui-ci affleurant aussi bien dans l’ambiance générale de l’album que dans chaque morceau pris à l’exclusion des autres. Back on the Planet est finalement contenu dans son propre titre. Et percer l’énigme de cet astre singulier demeure toujours fascinant.

 

 

Tracklist :

01. Back on the Planet
02. All Is Well…
03. CosMc Lounge Kisses
04. Along the Way…
05. _G Spot Connection
06. OMMMMM…….
07. One 4 Kutmah
08. Culture Riddim
09. Been Cosmic
10. Injera, Lentils, and Kale
11. Asteroid Storm…
12. Find Ya Self (ANU Wrld)
13. Natural Melanin Being…
14. Ancestral Data Bank
15. Children Of The Hapi
16. Jus There… (feat. Brotha There)

Vous aimerez surement

    1 Comment

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top