Recondite – Waldluft

Une sortie fine et subtile qui taquine l’imaginaire autant que les enceintes.

reconditte

8.0

10

Par Alexandre Aelov
Publié le 14 juillet 2013 | 16:20

Amis vinyl defenders, ceci est pour vous. Ce mois de juillet voit naître un nouveau label, Trolldans, disquaire basé à Malmø en Suède, qui inaugure sa première sortie. Le projet du nouveau label est clair et simple: sortir autant d’exemples d’une techno onirique et fine bien loin des DJ tool, et du vinyle. Rien que du vinyle. On retrouve ainsi Recondite, qui avait marqué ce début d’année 2013 par un très bon EP signé chez Dystopian, le jeune label de Rodhad, tout en noirceur bétonnée et en ambiances crépusculaires qui sont la marque de fabrique de la maison. Cette nouvelle maison est pour lui l’occasion de proposer un autre regard sur sa création, étonnant et subtil, de quoi se rafraîchir les oreilles.

Ce qui surprend directement au début de ce Waldluft EP, c’est l’univers qui se dessine dès les premières notes. Point de bunker en béton ou de friches industrielles ici, le titre ne trompe pas, nous sommes bien en forêt. Hermelin, avec ses accents dub-techno, se révèle rapidement hypnotique, habité par les sons d’une ligne mélodique toute en tintements. On retrouve cette même approche dans le morceau éponyme, et si on ne peut s’empêcher de penser fort à Minilogue ou à Pantha du Prince époque Black Noise, l’atmosphère reste toujours diffuse et ne part jamais en exaltation émotionnelle. Beiz est là pour rappeler qu’il s’agit avant tout de techno. Une techno forestière, certes, mais marquée d’une mélancolie certaine, fabuleuse et nordique comme en attestent les artworks soignés du label tirés de l’œuvre de l’illustrateur John Bauer. Bassline ronronnante, background sonore peuplé de songes, ces trois tracks ne mentent pas. S’ajoute à ça un « Skudge tribal mix » de Hermelin en face B2, dont le parti pris esthétique rappelle fortement Cut Hands, pour notre plus grand plaisir, bien que plus techno et moins démoniaque cependant.

Vous l’aurez compris, c’est un EP surprenant que sort ici Recondite, qui rappelle avec plaisir ses explorations plus mélodiques sur l’album On Acid, bien loin du monolithisme affirmé du récent EC10. Une sortie fine, subtile qui taquine l’imaginaire autant que les enceintes, tout ça en vinyl only. De quoi souhaiter une bonne continuation au label Trolldans, d’autant plus que des sorties de Skudge et Fulast sont déjà annoncées.

 

 


Tracklist:


A1. Hermelin
A2. Waldluft
B1. Beiz
B2. Hermelin (Skudge tribal mix)

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top