Retour sur la soirée Acid Attack à La Java

Sans aucun complexe, cette première Acid Attack a tenu toutes ses promesses

Acid Attack à la Java
Par Sylvain Pineau
Publié le 3 décembre 2014 | 14:13

J’ai eu le plaisir d’assister à la première soirée de la nouvelle série « acid attack ! » concoctée par le collectif Tripalium qui a déjà su ravir les oreilles des amateurs d’IDM ou de techno en invitant certains artistes du label Rephlex (vous pouvez écouter le live de Global Goon en SSS Podcast ici), mais aussi vOPhoniQ ou encore Venetian Snares pour ne citer qu’eux.

Des gars sérieux donc, auteurs d’un line up aux petits oignons : ce soir là, les célèbres Mark Archer (Altern8, Bizarre Inc., Nexus 21) et Ceephax (frère du grand Squarepusher et auteurs de multiples sorties sur Rephlex, Planet Mu, Warp…) mais aussi le pilier de la fameuse scène belge, X&TRICK, étaient présents pour ravir les amateurs et les fondus d’acid à la sauce 90’s.

 

A l’intérieur de La Java, une ambiance en symbiose avec le thème de la soirée : des lignes acid se faisant de plus en plus corrosives au fil des heures, un public réceptif et varié mêlant des danseurs de tous les âges et de tous les milieux comme à la glorieuse époque de la rave.
Partage, bonne humeur et qualité étaient donc au rendez-vous, que ce soit grâce aux grands acteurs de la scène UK ou Belge mais aussi grâce a l’équipe d’Hôtel Bary et au résident de chez Tripalium, Destop.

Ceephax, toujours dans une forme olympique, nous offre un live de qualité, comme à l’habitude. L’acid est rude, primitif, originel, mais est contrasté pardes nappes de synthé beaucoup moins sombres. En résulte une forte énergie et un rendu inimitable, reconnaissable dès la première ligne de TB-303.
Mark Archer, quant à lui, nous transporte dans un hangar, en pleine banlieue de Londres, et joue anthem sur anthem entre acid, jungle, techno old school : il y en a pour tous les goûts !
Pour finir, X&TRICK nous livre un live moins raw, que l’on peu qualifier de néo-rave. Le bpm augmente, la frénésie s’empare totalement du public et ce jusqu’à la fermeture…

 

Un retour en arrière donc, qui pose les bases d’un mouvement très (trop ?) cité ces derniers temps, avec respect. On se place bien loin des programmations à succès et d’une idée peut être trop aseptisée des clubs parisiens. Ici pas de chichis, pas de complexes…
C’est donc une action qui se respecte, et surtout qui donne envie d’être supportée. Vivement la prochaine.

Vous aimerez surement


Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/seeksick/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273