Rhymos – Pale Ale

Sans être exempte de défauts, cette première release suscite déjà des espoirs.

6.4

10

Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 11 avril 2014 | 11:30
WBR001 Artwork

Double démarrage : « Pale Ale » est à la fois la première parution du label Whistleblower, et celle de son directeur Rhymos. Une situation relativement peu fréquente, et une occasion privilégiée d’entrer dans l’univers ici développé : dès le morceau titre décolle une house cosmique, aux accents Garage prononcés, au groove séduisant malgré des teintes acid trop banales pour apporter une plus-value au titre et le rendant éreintant sur la longueur. Le constat est un peu plus positif pour le remix deep et nocturne d’Aubrey (récemment aperçu derrière une relecture de Marcel Fengler pour Ostgut Ton) ; dans une même veine, « Mutton Chops » se révèle en revanche plus crispant. C’est donc vraiment sur « Pampa Michi » que Rhymos captive : décloisonnant en s’ouvrant à des breakbeats bienvenus, Rhymos donne à son son des couleurs plus sombres et à sa palette acid une raison d’être, fermant l’EP avec classe, et avec notre adhésion plus franche.

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top