Ricardo Donoso – Sarava Exu

Un album d’ambient maximaliste qui nous conte un voyage fascinant.

7.9

10

Par Benjamin Dierstein
Publié le 16 février 2015 | 19:06
RicardoDonoso_SaravaExu

Après plusieurs sorties sur Digitalis et des apparitions chez Further ou Hospital Productions, le brésilien signe un nouvel album sur l’excellent label teuton Denovali, et en profite pour opérer un petit virage stylistique. Il nous offre ici un voyage au bout de la nuit haletant et terrifiant, du crepuscule (Crepusculum, qui ouvre le bal) à l’aube (Diluculum), des ténèbres à la lumière, à travers une ambient fort expressive, imprégnée de noise et de drone. C’est un voyage à la rencontre de personnages et de paysages incarnés par des sons, mélodies furtives et rythmes fracassants, un voyage avec ses climax et ses hésitations, ses attentes et ses déchaînements soudains d’intensité. Avec comme héros de ce thriller fascinant bruits blancs, basses fréquences, grondements sourds et sirènes de l’apocalypse.

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top