Roland vient de dévoiler sa gamme Aira

Après un mois de teasing particulièrement efficace invoquant les heures glorieuses de son histoire et annonçant une nouvelle technologie de modélisation, la marque japonaise nous dit enfin tout sur ses quatre nouvelles machines.

img_detail007
Par Guy-Jean Miard
Publié le 14 février 2014 | 17:01

Après un mois de suspense, Roland vient de dévoiler les quatre éléments de sa nouvelle gamme nommée Aira, reposant sur un principe simple : il s’agit de remettre au goût du jour les machines qui ont construit le mythe Roland et joué un rôle déterminant dans l’émergence de la techno au cours des années 80.

Contrairement à Korg qui a récemment fait le choix de l’analogique, Roland a opté pour la modélisation. Les circuits originaux ont été étudiés attentivement afin d’être émulés le plus fidèlement possible grâce à une technologie, nommée ACB (pour Analog Circuit Behavior), censée reproduire jusqu’aux imperfections des vieilles TR-808, TR-909 et autres.

Quatre machines au look sombre et racé sont donc proposées.

La TR-8 est l’héritière des boites à rythme TR-808 et 909. Elle en reprend l’architecture et les sonorités, et apporte un certain nombre d’améliorations intéressantes, en particulier au séquenceur.

Le System-1 se place dans la lignée des synthés semi modulaires des années 70, les fameux System 100 et System 700. Il peut en outre servir d’hôte pour des plugins proposés ultérieurement par Roland, le premier annoncé étant une reproduction du SH-101.

La TB-3 reprend les caractéristiques de la mythique TB-303, sans laquelle les termes « Acid » et « House » n’auraient jamais été associés. Là encore, le séquenceur est largement amélioré, et de nombreuses sonorités supplémentaires sont disponibles.

Enfin le VT-3 est un processeur d’effets pour la voix qui peut servir entre autres de vocoder et de pitcher.

Une vidéo publiée par Roland montre des producteurs aussi réputés que Ricardo Villalobos, A Guy Called Gerald ou Hardfloor rivalisant de superlatifs à propos de ces nouveaux instruments. Il faut bien sûr se méfier de ces éloges pas vraiment spontanés ; on peut toutefois en conclure que la marque japonaise est fière de ses produits et entend le faire savoir. L’annonce du recours à la modélisation en a pourtant déçu plus d’un, alors que les machines analogiques, qu’elles soient vintage ou récentes, connaissent ces dernières années un spectaculaire regain de popularité.

Vous aimerez surement

Leave a comment

Articles populaires

Chargement des articles...
Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

Back to Top